email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Allemagne

Edgar Reitz prépare un autre "Heimat"

par 

- Après la célèbre trilogie-fleuve Heimat, le grand cinéaste du quotidien et du terroir allemand s'apprête à tourner Die andere Heimat.

Edgar Reitz prépare un autre "Heimat"

À chaque décennie son "Heimat" : après la célèbre trilogie-fleuve de 30 épisodes et plus de 50 heures constituée par Heimat 1 (1984), 2 (1992) et 3 (2004), Edgar Reitz (photo) va se lancer le 17 avril dans le tournage d'un long métrage intitulé Die andere Heimat ("l'autre foyer"), qu'il produit lui-même via sa société, Edgar Reitz Film.

Le récit, co-écrit avec Gert Heidenreich par le cinéaste signataire au début de sa carrière du Manifeste d'Oberhausen sur le nouveau cinéma allemand (qui fête cette année son cinquantenaire... et celui de la mort du "cinéma de papa"), se passe de nouveau dans le village fictionnel de Schabbach dans le district de l'Hunsrück, dont Reitz est originaire et sur l'histoire duquel il a longuement enquêté en collectant les documents d'archives comme les récits personnels. L'action se situe au milieu du XIXème siècle et tourne autour de Jakob, cadet d'une famille de paysans et d'artisans locaux qui rêve d'émigrer un jour au Brésil avec sa petite amie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La photographie du film a de nouveau été confiée aux bons soins de Gernot Roll, qui depuis Heimat 1 et 2 a travaillé activement sur les images de films comme le titre oscarisé Nowhere in Africa [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2001), Buddenbrooks [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2008), ou encore Henri 4 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2010), ainsi que sur ses propres films, dont le populaire Männersache [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2009) et Die Superbullen [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2011).

Concorde prévoit de lancer le film sur les écrans outre-rhénans l'année prochaine.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy