email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

Le gouvernement français soutient la construction d'un nouveau studio dans le Sud-Ouest

par 

- Le gouvernement soutient le projet de lancement d'un nouveau grand studio dans le Sud-Ouest, une décision accueillie avec scepticisme par l'industrie locale

Le gouvernement français soutient la construction d'un nouveau studio dans le Sud-Ouest

Un nouveau grand studio dessiné par l'architecte toulousain Bruno Granja doit être érigé sur une ancienne base aérienne du Sud-Ouest de la France, et depuis la semaine dernière, ce projet a le soutien du gouvernement français et des Studios Raleigh, qui depuis son siège principal à Hollywood élargit depuis quelques années son champ d'action en montant des studios à l'étranger, notamment à Budapest, en Hongrie.

Michael Moore (photo), président des Studios Raleigh, a expliqué que la structure prévue sera unique en son genre : "Le studios de Toulouse sera unique en France en ce qu'en plus d'offrir des services à la production, il aura des usages liés au tourisme et au divertissement. Nous voulons en faire une destinations attrayante qui serve tous les types de médias. Nous dévoilerons plus de détails prochainement".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le studio sera construit sur une ancienne base aérienne de 45 hectares située à Francazal, près de Toulouse. D'autres partenaires pourraient rejoindre le projet, a précisé Moore : “Bruno Granja, l'instigateur de ce projet, travaille en ce moment avec une équipe de développement et d'investissement".

”Les développeurs, gouvernements et investisseurs privés sollicitent souvent Raleigh pour que nous participions à des projets de création de studios. C'est ce qui s'est passé ici. Nous avons été engagés pour faire une étude sur la faisabilité du projet toulousain. La France à une histoire de cinéma importante, et elle continue de croître".

Raleigh aurait semble-t-il voulu aller plus vite que ce que l'engrenage politique français permet, mais les contrats et permis de construire devraient être signés d'ici la fin de l'année.

Le coût de la conversion du site pourrait aller de 116 millions de dollars (88 millions d'euros) à 144,5M $ (110M €). Les infrastructures de la base aérienne seront conservées.

“M. Granja nous a fait comprendre que le gouvernement est favorable à ce projet. Nos premières rencontres avec les collectivités locales et le niveau de soutien exprimé sont pour l'instant encourageantes, estime Moore. M. Granja travaille actuellement sur le calendrier avec nous et l'équipe de développement. Nous devrions en savoir plus ces prochaines semaines".

Le personnel du studio toulousain sera principalement français, avec quelques américains parmi eux, précise Moore.

À Budapest, Raleigh a dépensé 70 millions de dollars pour monter un studio de plus de 4000 mètres carrés comprenant neuf plateaux son et un terrain de 6 hectares. Nous y avons par exemple reçu le tournage de l'adaptation du roman Birdsong de Sebastian Faulks.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy