email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Portugal / Autriche

Still Life émeut Lisbonne

par 

- Le drame familial autrichien Still Life a fait son avant-première portugaise dans le cadre de la compétition d'IndieLisboa

Still Life émeut Lisbonne

Le drame autrichien Still Life, premier long métrage de Sebastian Meise, était en lice au récent festival IndieLisboa, après une avant-première mondiale organisée en septembre dans le cadre du Festival de San Sebastian .

Comme Michael [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, titre autrichien en compétition l'année dernière à Cannes qui était lui aussi un premier long métrage, Still Life se penche sur le thème de la pédophilie, mais les deux films sont en dehors de ça très différents.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

Dans Still Life, Bernhard (Christoph Luser), le fils adulte de Gerhard (Fritz Hoertenhuber), voit son père donner des instructions écrites à une prostituée (Anja Plaschg). Sans réfléchir, il suit la femme, se fait passer pour un client et tente de récupérer la note de Gerhard.

Ce qu'il y découvre est choquant (moins pour le spectateur, car le film s'ouvre sur une voix off lisant cette même note) : son père veut que la prostituée se comporte comme une enfant et se laisse appeler Lydia, qui est le nom de sa soeur (Daniela Golpashin), à présent adulte elle aussi.

Incertain de ce qu'il doit faire, Bernhard décide de parler directement à son père, mais ce dernier disparaît rapidement. Il annonce alors ce qu'il a découvert à sa soeur et sa mère (Roswitha Soukop), qui en sont toutes deux estomaquées. Bien que le thème du film semble initialement être la pédophilie (où du moins le désir sublimé de s'engager dans cette voie), le scénario, composé par Meise et Thomas Reider, tourne progressivement son attention sur l'onde de choc que provoque la découverte de la note dans cette famille nucléaire autrichienne, et sur la question de savoir si l'un d'eux avait remarqué quelque chose.

Still Life est une coproduction de Freibeuter Film et Lotus Film financée par l'Institut de cinéma d'Autriche, Filmfonds Wien, la chaîne ORF et les fonds Land NÖ et Land STMK.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.