email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Premier clap pour le Champs-Elysées Film Festival

par 

- Dédiée au cinéma indépendant américain, la manifestation présentera aussi dix films français en avant-première et six autres longs européens.

Premier clap pour le Champs-Elysées Film Festival

Initié par la productrice, distributrice et exploitante Sophie Dulac, le Champs-Elysées Film Festival donnera demain mercredi le coup d’envoi de sa première édition dans cinq cinémas de la "plus belle avenue du monde" (le Balzac, le Lincoln, le Publicis Cinémas, l’UGC George V et le Gaumont Champs-Elysées). Jusqu’au 12 juin, le programme centré sur le cinéma indépendant américain (avec une compétition de dix titres, dix avant-premières et un hommage sous forme de rétrospective à Harvey Weinstein) permettra aussi au cinéma européen de briller avec 16 longs métrages à l’affiche.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

Parmi les dix titres français projetés en avant-première se distinguent trois films découverts au récent Festival de Cannes : l’inventif compétiteur Vous n’avez encore rien vu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(photo) d’Alain Resnais (lire la critique), le documentaire Journal de France [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo Raymond Depardon - Claudine Nougaret (en séance spéciale de la Sélection Officielle sur la Croisette) et la comédie décalée Adieu Berthe – l’enterrement de mémé [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Bruno Podalydès, appréciée à Quinzaine des réalisateurs cannoise (critique).

Figurent également au menu le polar Mains armées [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pierre Jolivet (avec Roschdy Zem et Leïla Bekhti - article), Wrong [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Quentin Dupieux (dévoilé en compétition au Sunadance - article), Quand je serai petit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Paul Rouve (article), Du vent dans mes mollets de Karine Tardieu (article), Comme un homme de Safy Nebbou (article), L’air de rien du duo Gregory Magne - Stéphane Viard et La clinique de l’amour de Artus de Penguern.

Le Champs-Elysées Film Festival qui sera présidé par Lambert Wilson et Michael Madsen, et qui consacrera une soirée spéciale à Donald Sutherland, sera clôturé par La Parade [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Srdjan Dragojevic (critique - coproduction entre la Serbie, la Croatie, la Macédoine et la Slovénie), prix du public du Panorama de la dernière Berlinale. A signaler aussi une section baptisée "Tous les Oscars du monde" qui permettra de découvrir ou de redécouvrir Bullhead [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bart Van Langendonck
interview : Michaël R. Roskam
fiche film
]
du Belge Michael R. Roskam, In Darkness de la Polonaise Agnieszka Holland, la coproduction spagnolo-argentine Dans ses yeux [+lire aussi :
bande-annonce
making of
Interview Juan José Campanella [IT]
Interview Ricardo Darín [IT]
Interview Soledad Villemin [IT]
fiche film
]
de Juan José Campanella, Letters to Angel de l’Estonien Sulev Keedus ou encore Volcano [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Islandais Runar Runarsson.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.