email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

POST-PRODUCTION France

Eclair, maître de l’étalonnage numérique

par 

Redistribution des cartes dans le secteur de l’étalonnage numérique, une technique de plus en plus appréciée par les cinéastes, avec le développement des laboratoires Eclair devenu leader européen et la cessation d’activité de DuboiColor, un des pionniers de cette technologie.

Déjà dotée de deux salles d’étalonnage numérique, Eclair vient d’inaugurer une troisième installation qui positionne la société dans le tiercé de tête mondial, juste derrière les filiales hollywoodiennes de Technicolor et Deluxe. Une montée en puissance qui s’explique par l’engouement croissant des réalisateurs français avec 9 longs-métrages étalonnés numériquement chez Eclair en 2002, parmi lesquels L’adversaire, Le boulet, Le transporteur, Monsieur N et Effroyables jardins. Et le carnet de commandes 2003 est déjà bien fourni avec 7 films prévus pour le premier semestre et un avenir qui s’annonce tout-numérique d’ici 5 à 10 ans.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Cependant, la domination d’Eclair a déclenché une concurrence impitoyable dans le secteur dont la principale victime est DuboiColor, le département spécialiste de l’étalonnage numérique du groupe Duran Duboi. Malgré un tableau de chasse brillant (Amélie Poulain [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Le Pacte des loups, Astérix et Obélix, mission Cléopâtre, Bon voyage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), DuboiColor ferme donc ses portes en raison des difficultés financières de sa maison mère et des surcapacités en matière d’installations d’étalonnage numérique en France.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy