email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

NAMUR 2012

La Roumanie se distingue une fois encore au palmarès du FIFF

par 

- Radu Jude, Nabil Ayouch, Manuel Von Stürler, Nolwenn Lemesle et Catherine Corsini au palmarès du 27ème Festival International du Film Francophone de Namur

La Roumanie se distingue une fois encore au palmarès du FIFF

Le 27ème Festival International du Film Francophone de Namur s’est achevé ce vendredi 5 octobre en primant une fois encore un film roumain. Depuis quelques années, le Festival vit une véritable histoire d’amour avec le cinéma roumain. Non seulement celui-ci enrichit avec une belle régularité la programmation du FIFF, mais en plus, il s’affiche plus que souvent au palmarès. En 2005, le Bayard d’or remis à La Mort de Mr Lazarescu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Cristi Puiu et celui de la meilleure comédienne à Luminta Gheorghiu, anticipent la percée internationale du cinéma roumain (et la Palme d’or cannoise pour 4 mois, 3 semaine et 2 jours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cristian Mungiu
interview : Oleg Mutu
fiche film
]
de Cristian Mungiu). En 2006, le Prix du jury est attribué au film Le Papier sera bleu de Radu Muntean. En 2007, le Bayard du meilleur court métrage revient à Vagues (Valuri) d’Adrian Sitaru. En 2009, mention pour Felicia avant tout [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Melissa de Raaf et Razvan …
fiche film
]
de Mélissa de Raaf et Razvan Radulescu. Il y a deux ans à peine, Mardi après Noël [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Muntean
fiche film
]
de Radu Muntean remportait la récompense suprême, valant également le Bayard du meilleur comédien à Mimi Branescu. Même configuration cette année, puisque le Grand Prix revient à Everybody in our Family [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Jude
fiche film
]
de Radu Jude, tandis que le Bayard du meilleur comédien vient souligner la performance de son protagoniste principal, Serban Pavlu.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Plébiscite également pour Hiver Nomade [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Manuel von Stürler
fiche film
]
, documentaire du réalisateur suisse Manuel Von Stürler (Bayard de la meilleure photographie, et Prix du public du meilleur documentaire), ainsi que pour Les Chevaux de Dieu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nabil Ayouch
fiche film
]
de Nabil Ayouch (Maroc/ Belgique/ France), qui remporte le Prix spécial du jury (qui souligne la performance exceptionnelle de ses jeunes protagonistes), et le Prix du jury junior. Le Bayard d’or du meilleur scénario revient à Catherine Corsini et Benoît Graffin pour Trois Mondes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arta Dobroshi
fiche film
]
, et le Bayard d’or de la meilleure première œuvre à Des morceaux de moi de Nolwenn Lemesle.

Le cinéma belge figure également au palmarès, via les Prix remis par BeTV (à Au nom du Fils [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Vincent Lannoo), mais aussi via le Prix du public fiction, décerné au très populaire Dead Man Talking [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Patrick Ridremont.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy