email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS Slovénie

Gregor Bakovič brillant dans Thanks for Sunderland

par 

- Le gagnant du Festival du cinéma slovène, Thanks for Sunderland de Slobodan Maksimović, est une comédie réussie portée par la performance-tour de force de Gregor Bakovič

Gregor Bakovič brillant dans Thanks for Sunderland

Thanks for Sunderland, premier long métrage du réalisateur et scénariste originaire de Sarajevo Slobodan Maksimović, a récemment remporté le Vesna du meilleur film du Festival du cinéma slovène de Portorose et valu le prix du meilleur acteur à Gregor Bakovič, ainsi que celui du meilleur acteur dans un second rôle à Branko Djurić - des prix d'interprétation qui reflètent le choix du réalisateur de faire une comédie de caractères.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Bakovič, dont le talent est notoire depuis Gravehopping de Jan Cvitkovič (2005), un favori des festivals, joue ici le rôle de Johan, un ouvrier d'usine en pleine déveine. Submergé par ses dettes et critiqué par sa femme Sabina (Tanja Ribič), dont la mère malade vit chez eux, il essaie de gagner de l'argent en investissant 1800 euros (volés à sa belle-mère) dans la bourse asiatique par le biais d'un courtier suspect nommé Zlatko (interprété par le célèbre scénariste, acteur et réalisateur yougoslave Djurić, lui aussi originaire de Sarajevo). Il est encouragé dans cette entreprise par son collègue Janez (Jerner Kutnar), mais finalement, non seulement perd-il sa femme et son travail, mais il se rend compte qu'il s'est fait escroquer.

Johan est un tel bon à rien qu'il n'arrive même pas à se pendre, seulement à se casser la jambe en essayant de le faire - dans une scène à la fois hilarante et triste qui est un moment-pivot du film et s'étale sur 30 minutes, pendant lesquelles elle est présentée en alternance avec un récit secondaire sur une chanteuse et son manager, qui a lui aussi affaire à Zlatko. Le prix du meilleur montage remporté par Jurij Moškon et Milan Milošević à Portorose est plus que mérité.

Le talent de Bakovič ne se limite pas à la comédie : il est également excellent quand la vie de Johan commence à partir à vau l'eau et que son personnage passe, dans un impressionnant morceau de bravoure, du désespoir et de l'humiliation à la rage puis à l'amour pour sa famille et ses amis, et à la foi en l'humanité.

Thanks for Sunderland (le titre renvoie à la passion de Johan pour les paris sportifs), produit par Radio Television Slovenia, a clairement été conçu comme un téléfilm, mais transcende les limitations du genre grâce à son scénario solide, à sa mise en scène maîtrisée et aux exceptionnelles performances de ses acteurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy