email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Scandinavie

Play gagne le Prix de cinéma du Conseil nordique

par 

- Le Suédois Ruben Östlund a ajouté à son escarcelle les 47 000 euros du prix le plus important de Scandinavie. La "dissection et analyse du comportement humain" qu'il fait dans Play a convaincu le Conseil

Play gagne le Prix de cinéma du Conseil nordique

Play [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ruben Östlund
interview : Ruben Ostlund
fiche film
]
, troisième long métrage du Suédois Ruben Östlund, va recevoir le Prix de cinéma du Conseil nordique, qui est le plus important de Scandinavie. La nouvelle a été annoncée aujourd'hui (9 octobre) à Oslo. Le prix, assorti d'un chèque de 47 000 euros destiné au réalisateur/scénariste et au producteur Erik Hemmendorff, sera remis lors de la session du Conseil nordique qui se tiendra à Helsinki ce mois.

Play, élu Coup de Coeur de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes en 2010, a depuis lors amassé une vaste série de récompenses, notamment à Moscou, Tokyo, Dublin et Gijon. Le film a également raflé deux Guldbagger-Prix du cinéma suédois, dont celui de la meilleure réalisation.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"Le film confirme qu'Östlund est à ce jour un des réalisateurs nordiques les plus originaux. Son style et son imagerie, le rythme effréné du récit et les performances époustouflantes des acteurs non-professionnels choisis pour ce film font de Play un drame qui vous prend aux tripes et incite à réfléchir sur plusieurs problèmes importants de la société moderne", a dit le jury du Prix du Conseil nordique.

Les autres aspirants au titre étaient A Royal Affair [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mikkel Boe Følsgaard
interview : Nikolaj Arcel
fiche film
]
du Danois Nikolaj Arcel, The Punk Syndrome des Finlandais Jukka Kärkkäinen et J-P Passi, Either Way [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Hafstein Gunnar Sigurdsson
interview : Hilmar Gudjônsson - Shooti…
fiche film
]
de l'Islandais Hafsteinn Sigurdsson et The Orheim Company [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Norvégien Arild Andresen.

"Pour nous, un bon film pose des questions importantes aux gens et sur les gens qui appartiennent à notre société, ce qui lui donne un ton et un caractère spécifiques. C'est probablement la raison pour laquelle les films produits dans notre environnement nordique sont aussi spéciaux", ont dit Östlund et Hemmendorff.

Play s'inspire d'articles de journaux sur 40 affaires de vols commis à Göteborg par des enfants de 12 à 14 ans sur d'autres enfants entre 2006 et 2008. Ces délits s'inscrivaient dans un système de jeux de rôles compliqué qui contraignaient les victimes sans violence ni menaces.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.