email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

STOCKHOLM 2012

11 nouveaux films nordiques et baltes au marché de Stockholm

par 

- Le nombre record de 250 professionnels du cinéma du monde entier sont accrédités au marché du Festival de Stockholm, qui propose des travaux en cours, des séminaires et des masterclasses

11 nouveaux films nordiques et baltes au marché de Stockholm

En plus des quelques 40 000 spectateurs attendus au Festival de Stockholm, qui présente depuis le 7 novembre, et jusqu'au 18, plus de 170 films venus de plus de 50 pays, un marché est organisé pour les professionnels. Le nombre record de plus de 250 producteurs, acheteurs, vendeurs et programmateurs de festivals se sont accrédités. Ils pourront notamment découvrir, les 15 et 16 novembre, au Théâtre Klara de la capitale suédoise, une sélection de 11 films nordiques ou baltes achevés (ou en passe de l'être) présentés comme des travaux en cours

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cinq films suédois figurent parmi eux : Tenderness de Sofia Norlin, Death of a Pilgrim de Kristian Petri, Miss Julie d'Helena Bergström, Love Deluxe de Kicki Kjellin et Natacha Atlas de Susanna Edwards. Le Danemark est représenté par Spies and Glistrup de Christoffer Bo, l'Islande par Horsemen de Benedikt Erlingsson, la Finlande par The Only Ones de Saara Cantell, la Norvège par Chasing the Wind de Rune Denstad Langlo, l'Estonie par Free Range de Veiko Ounpuu et la Lettonie par The Man in the Orange Jacket de l'Arménien Aik Karapetan.

L'Industry Office de l'Hôtel Berns accueillera en outre deux séminaires : un dédié à la formation, au développement et à l'échange entre les entrepreneurs européens dans l'audiovisuel, un autre sur les coproductions internationales bénéficiant de financements régionaux qui sera illustré par le cas de Simon and The Oaks [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Bill Skarsgård
fiche film
]
de la Suédoise Lisa Ohlin. Des masterclasses seront proposées par le réalisateur et producteur américain deux fois oscarisé Bill Guttenberg, la réalisatrice franco-suisse Ursula Meier, sa collègue britannique Sophie Fiennes et l'Américaine Lucy Mulloy.

Sept jeunes acteurs suédois émergents participeront au Prix Viasat de l'étoile montante (qui compte parmi ses lauréats passés Malin Buska et Alicia Vikander, dont les carrières internationales prennent maintenant leur envol) : Josefin Asplund (Millénium [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Niels Arden Oplev
interview : Søren Stærmose
fiche film
]
, Call Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Björn Gustafsson (Cockpit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Sofia Karemy (Call Girl), Fanny Ketter (The Bridge, Bitch Hug), Nermina Lukac (Eat Sleep Die [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : China Ahlander
interview : Gabriela Pichler
interview : Nermina Lukac
fiche film
]
), Madeleine Martin (Quick Money II) et Linda Molin (She Monkeys [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Lisa Aschan
fiche film
]
, Bitch Hug).

157 réalisateurs amateurs de 13 à 76 ans (soit deux fois de plus que l'année dernière) ont présenté des courts de 160 secondes maximum sur le thème "Je suis en mouvement" pour le Festival Nikon de Stockholm. Les gagnants (d'un Nikon D800 et 700 euros) sont Martin Taube et Tobias Paulsson pour As I Do My Anything. Le Prix du public (assorti de 3500 euros de produits Nikon) est allé à Visar Berisha et Peshwan Noman pour When Kids Play.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.