email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Belgique

Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch lauréat à Bruxelles

par 

- Les Chevaux de Dieu, le film choc de Nabil Ayouch sur les attentats terroristes de Casablanca, Grand Prix et Prix Cineuropa au Festival du Cinéma Méditerranéen

Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch lauréat à Bruxelles

Le 12ème Festival du Film Méditerranéen de Bruxelles s’est achevé ce 17 novembre. Les quelques 66 films montrés, couvrant pas moins de 25 territoires, ont souligné une fois de plus la belle vitalité cinématographique de la région. Et le Festival a offert au public l’opportunité rare de découvrir des films qui pour beaucoup, ne seront pas distribués en Belgique. Une œuvre de diffusion salutaire donc, et un hymne à l’interculturalité qui une fois de plus a su mobiliser les spectateurs, qui sont venus en nombre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le jury, présidé par le comédien Serge Riaboukine, a choisi de primer Les Chevaux de Dieu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nabil Ayouch
fiche film
]
de Nabil Ayouch. Le film dépeint l’itinéraire d’un groupe de jeunes garçons, de leur enfance dans les bidonvilles à leur acte de destruction ultime. Inspiré des attentats terroristes de Casablanca, Ayouch observe à la loupe le contexte et le conditionnement. Si le suicide programmé ne relève pas de l’inéluctable, Ayouch retrace l’environnement, et les mots, les regards, les gestes qui ont mené à la mort de jeunes garçons plein de vie. Ayouch a profité de ce prix en terres belges pour remercier une conséquente partie de son équipe (notamment Hichame Allaouïe, le chef opérateur, et Damien Keyeux le monteur), puisque le film est coproduit en Belgique par YC Aligator et Artemis Production. Le Prix Cineuropa a également été décerné au film fort et sans concessions de Nabil Ayouch.

Le Prix Spécial du Jury a, quant à lui, été remis à Aida Begic pour son film Children of Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aida Begić
fiche film
]
qui traite du quotidien d’une jeune femme voilée dans un Sarajevo post guerre de Bosnie. Ce film avait déjà reçu la Mention spéciale Un Certain Regard au Festival de Cannes.

De manière générale, le jury a été très sensible à la qualité de la programmation puisqu’à ces deux prix traditionnels, il a décidé à l’unanimité de créer un Prix d'interprétation féminine remis à Marija Pikic (Bosnie) pour Children of Sarajevo et un Prix d'interprétation masculine à Rene Bitorajac (Croatie) pour Vegetarian Cannibal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
.

Enfin, le Prix du Public a quant à lui été remis à Parada [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Srdjan Dragojevic.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy