email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Islande

La trilogie islandaise sur "le fils du pêcheur" va devenir un film

par 

- "Son travail se prête parfaitement au grand écran", a dit la productrice Gudrún Edda Thorhannesdóttir de l'épopée primée de Jón Kalman Stefansson

La trilogie islandaise sur "le fils du pêcheur" va devenir un film

La trilogie primée Paradis et Enfer de l'écrivain islandais Jón Kalman Stefansson (photo), qui raconte la vie d'un fils de pêcheur au début du XIXème siècle, va faire l'objet d'une adaptation cinématographique coproduite par l'Islande et la Suède.

Spellbound Productions, la société de Gudrún Udda Thorhannesdóttir et du réalisateur nominé aux Oscars Fridrik Thór Fridriksson, s'associe en effet pour ce long métrage avec la société suédoise Cap Horn Film, dirigée par Gunnar Carlsson, ancien responsable du département fiction pour la chaîne nationale publique. Un scénariste suédois et un réalisateur islandais seront bientôt désignés. Le tournage du film s'effectuera en Islande et le film devrait être livré fin 2014.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Stefansson, qui réside à Reykjavik, a reçu pour le premier volet de sa trilogie, Heaven and Hell, paru en 2007, le prix suédois PO Enquist. Le deuxième volet, The Sorrow of Engels (2009), a obtenu le prix italien Grinzane Bottari. Le troisième, The Heart of Man, a été publié l'année dernière. "Son écriture est poétique et dramatique, les descriptions sont belles : son travail se prête parfaitement au grand écran", a commenté Thorhannesdóttir. "Il rend compte de mille manières de ce qu'est l'âme islandaise", a ajouté Carlsson.

La dernière production en date de Spellbound est Mamma Gógó [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fridriksson (2010), la dernière coproduction, Hemma de Maximilian Hult, bientôt sur les écrans. Fridriksson, nominé aux Oscars pour Children of Nature (1991), prépare à présent la comédie dramatique Staying Alive à partir d'un scénario original de Bardi Gudmundsson dont l'héroïne est une vieille fille lesbienne obsédée par les enterrements.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy