email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Pologne

Imagine : regarder avec les yeux fermés

par 

- Kino Swiat lance aujourd’hui le nouveau film du talentueux Andrzej Jakimowski avec Edward Hogg et Alexandra Maria Lara en tête d’affiche

Imagine : regarder avec les yeux fermés

Avec Un conte d’été polonais [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrzej Jakimowski
interview : Tomasz Gąssowski
fiche film
]
(attraction des Venice Days 2007) et Plisse les yeux (2003), Andrzej Jakimowski a convaincu les critiques et le public de son talent de cinéaste sachant faire émerger la métaphysique du quotidien le plus ordinaire. Il le démontre avec une conviction redoublée dans Imagine [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, son nouvel opus, lancé aujourd’hui dans les salles polonaises par Kino Swiat International.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le protagoniste principal du film est Ian (l’Anglais Edward Hogg, remarqué notamment dans Anonymous [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roland Emmerich
fiche film
]
et Bunny and the Bull [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), un instructeur en orientation spatiale qui arrive dans une clinique ophtalmologique réputée de Lisbonne où il doit piloter une thérapie. Parmi ses patients atteints de cécité, il rencontre Eva (l’Allemande d’origine roumaine Alexandra Maria Lara, récemment appréciée dans Lullaby Ride [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christoph Schaub
fiche film
]
), une jeune femme qui cache son handicap. Ian pratique des méthodes suscitant des controverses au sein de ’équipe de la clinique, mais il gagne la confiance des ses patients.

Sorte d’hommage à la puissance de l’imagination humaine, le film est particulièrement remarquable du point de vue de l’interprétation. Lors du dernier festival de Varsovie où Imagine a gagné les prix de la mise en scène et du public), Andrzej Jakimowski a souligné l’impact du casting (composé principalement de comédiens britanniques et portugais) : "Après les premières projections, j’ai constaté à quel point l’interprétation était perçue positivement : beaucoup de spectateurs étaient persuadés que les acteurs principaux étaient réellement les personnages qu’ils jouaient."

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy