email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

OSCARS 2014 Norvège

I Am Yours s'offre pour représenter la Norvège aux Oscars

par 

- Le film est, selon le comité de sélection norvégien, “un premier long métrage touchant qui soulève des questions importantes sur ce que représente être une femme et un homme dans une société complexe"

I Am Yours s'offre pour représenter la Norvège aux Oscars

I Am Yours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(photo), de la réalisatrice norvégienne d'origine pakistanaise Iram Haq, a été nommé hier (23 septembre) candidat officiel de la Norvège pour les nominations au prochain Oscar du meilleur film en langue étrangère. Il a devancé It’s Only Make Believe d'Arild Østin Ommundsen et Pioneer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Erik Skjoldbjærg.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce premier long métrage de Haq, qui est aussi le premier titre à avoir bénéficié du programme New Ways de l'Institut norvégien du cinéma, a été projeté au début de ce mois dans la section Découverte du 38ème Festival de Toronto. En Norvège, SF Norge l'a lancé sur les écrans le 16 août et présenté pour l'instant à 10 600 spectateurs.

Le film, produit par Maria Ekerhovd pour Mer Film et interprété par Amrita Acharia et Ola Rapace, suit les mésaventures d'une jeune mère célibataire qui cherche l'homme de sa vie. Elle fréquente plusieurs compagnons, mais ces relations finissent toujours par échouer. C'est alors qu'elle tombe amoureuse d'un Suédois, Jesper, mais il ne semble pas prêt pour la vie de famille.

"I Am Yours un premier long métrage impressionnant et touchant qui soulève des questions importantes sur ce que représente être une femme et un homme dans une société complexe. Le comité juge ce film très mature et universel. C'est un travail personnel et authentique réalisé par une femme, avec une actrice principale qui parachève l'ensemble", a commenté le jury qui a choisi le film.

La Norvège n'a jamais remporté l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. En 1951, Kon-Tiki, de l'anthropologue et explorateur norvégien Thor Heyerdahl, a obtenu l'Oscar du meilleur documentaire, mais c'est le producteur suédois Olle Nordemar qui a hérité de la statuette. La Norvège a cependant été plusieurs fois nominée : pour Nine Lives d'Arne Skouen (1957), Pathfinder de Nils Gaup (1987), The Other Side of Sunday de Berit Nesheim (1996), Elling de Petter Næss (2001) et Kon-Tiki [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Espen Sandberg et Joachim Rønning (2012).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy