email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Belgique

Polar sombre et comédie romantique acerbe

par 

- Deux films belges aux sensibilités toutes différentes : polar sombre au nord avec De Behandeling, et comédie romantique (un peu acerbe) avec Les Ames de Papier

Polar sombre et comédie romantique acerbe
Les Ames de Papier de Vincent Lannoo

Cette dernière semaine de janvier s’annonce très chargée sur les écrans belges. Pas moins de onze nouveaux films vont se disputer l’attention des spectateurs belges, dont quelques grosses machines hollywoodiennes (I, Frankenstein en tête, suivi The Ryan Initiative, relecture de la franchise Jack Ryan par le réalisateur britannique Kenneth Branagh), un duel entre Charlotte Gainsbourg et elle-même (Nymphomaniac, Part 2 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Louise Vesth
fiche film
]
de Lars Von Trier, et Jacky au royaume des filles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Riad Sattouf), et deux comédies sentimentales françaises (Belle comme la femme d’un autre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Le Jeu de la Vérité [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
). Autant dire que la concurrence sera âpre pour Les Ames de Papier [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Vincent Lannoo
fiche film
]
de Vincent Lannoo, distribué par Artébis dans 4 salles (le film devrait tourner dans d’autres salles dans les semaines suivantes). Les Ames de Papier suivent les pas de Paul (interprété par l’humoriste Stéphane Guillon), rédacteur d’éloges funèbres, qui, alors qu’il pensait en avoir fini avec l’amour, le retrouve au hasard d’une commande un peu spéciale, passée par une charmante veuve (Julie Gayet). A noter que le précédent film de Vincent Lannoo, Au nom du fils [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, sorti en mars dernier, concourra ce samedi pour les Magritte du cinéma belge, où il a décroché 7 nominations.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Côté flamand, on relèvera la sortie massive de De Behandeling [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
propulsé par Kinepolis Film Distribution dans 36 salles. Derrière la caméra, on retrouve Hans Herbot, réalisateur à l’efficacité largement éprouvée (on lui doit notamment Verlengd Weekend et Windkracht 10), et la machine à succès d’Eyeworks (Marina [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Cristiano Bortone
fiche film
]
). Si on ajoute à la recette une pincée de polar à succès (il s’agit de l’adaptation de The Treatment du britannique Mo Hayder), et un casting soigné (le héros est interprété par Geert Van Rampelberg, Ensor du meilleur acteur pour Tot Altijd [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), De Behandeling devrait vraisemblablement déplacer les foules. Premiers éléments de réponse ce weekend. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.