email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2014 Special Gala

Berlinale : A Long Way Down, l’insoutenable légèreté du suicide

par 

- L’adaptation du roman Vous descendez ?, de l’écrivain Britannique Nick Hornby, a été présentée à Berlin en avant-première mondiale

Berlinale : A Long Way Down, l’insoutenable légèreté du suicide

L’écrivain britannique Nick Hornby entretient une longue et fructueuse relation avec le cinéma : trois de ses bestsellers sont devenus des films à succès (Carton jaune -1997 ; Haute fidélité – 2000 ;  A propos d’un gamin [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- 2002). La quatrième adaptation d’un de ses romans (Vous descendez ?), A Long Way Down [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Pascal Chaumeil, a été présentée dans la section Berlinale Special du Festival international du film de Berlin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Dès la première scène, le réalisateur français prend le parti d’adopter le style de la comédie aigre-douce qui l’a rendu célèbre dans L’arnacœur [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
(2010)et Un plan parfait [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2012).

C’est la nuit de la Saint-Sylvestre. Martin (l’irlandais Pierce Brosnan), ex présentateur de télévision qui a tout perdu à cause d’un scandale sexuel, est bien résolu à en finir en se jetant d’un gratte-ciel londonien. L’endroit semble décidément populaire vu que trois autres aspirants au suicide attendent leur tour : Jess (l’actrice britannique Imogen Poots), fille d’un politicien de premier plan, qui vient de se faire quitter par son fiancé, Maureen (Toni Collette), une mère de famille avec un fils invalide à charge et enfin JJ (Aaron Paul), un rockeur raté.

Après une première discussion et le sauvetage in extremis de Jess, cette situation paradoxale pousse les quatre inconnus à conclure un pacte : pendant six semaines, jusqu’à la Saint-Valentin, ils devront rester en vie.

La notoriété de Martin et Jess suscite néanmoins l’attention des médias, et les deux aspirants au suicide tentent de fuir les projecteurs en s’en allant à Tenerife, où ils espèrent se cacher pour quelque temps.

Le scénario de Jack Thorne, construit en blocs compacts mais inégaux, ne parvient pas à développer de manière adéquate l’étrange rapport qui devrait naître entre des inconnus aux parcours différents, contraints de rester ensemble. De plus, les sentiments et les difficultés sont racontés par les protagonistes plus qu’ils ne sont montrés ou ressentis. Lorsque la parole est absente, il reste souvent un vide : il est clair que ces quatre individus ont de bonnes raisons de vouloir mettre fin à leurs jours, mais la structure narrative, pleine de bons sentiments, empêche l’empathie en rassurant constamment le spectateur sur le fait que rien de grave ne va se passer.

La photographie de Ben Davis est certainement le point fort du film, avec une élégante palette de couleurs chaudes et brillantes qui illuminent les espaces et dynamisent la performance parfois en retenue du groupe d’acteurs où Toni Collette se distingue.

Produit par Finola Dwyer et Amanda Posey pour la société britannique Wildgaze Films en co-production avec la société allemande DCM Productions et le soutient de BBC Films et Film4, Vous descendez ? sera distribué par Lionsgate au Royaume-Uni, tandis que les ventes internationales sont assurées par Hanway Films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy