email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2014 Compétition

Berlinale : De nouveaux sens à la cécité dans Blind Massage

par 

- La co-production franco-chinoise en compétition suggère que le handicap est une question de choix

Berlinale : De nouveaux sens à la cécité dans Blind Massage

Blind Massage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, l’un des films les plus émouvants en compétition cette année à la Berlinale est centré sur un sallon de massage dans une ville chinoise. Tous les masseurs qui y travaillent sont aveugles, et le réalisateur Lou Ye invite le public à rejoindre leur monde à l’aide de la caméra hésitante du directeur de la photographie Zeng Jian, la meilleur manière d’être introduit dans les vies lentes mais extrêmement touchantes des protagonistes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Blind Massage ne cherche pas à la pitié du public ; plutôt l’inverse en fait. Tandis que le spectateur prend connaissance des personnages, joués par une impressionnante troupe d’acteurs (un mélange d’amateurs aveugles et d’acteurs professionnels), il comprend aussi que, bien que ces personnes regrettent d’être aveugles, cette situation ne les empêche pas de vivre leur vie aussi joyeusement que n’importe qui d’autre. Le thème central du film n’est pas ce lourd handicap, mais l’amour et le désir, l’avidité et le sacrifice, la rébellion et l’ambition, la beauté et le rejet. Il ne met pas en évidence ce qui différencie les voyants des aveugles, mais plutôt ce qui les rend similaires.

“Aucune femme n’est aveugle au véritable amour,” affirme Du Hong (Mei Ting), une des masseuses du salon, complimenté par tous les clients pour son incroyable beauté. Cependant, dans le monde des aveugles, la beauté ne provient pas d’un esthétisme parfait, mais peut-être d’une voix profonde et apaisante, d’une peau de velours ou d’un bon sens de l’humour. Les lois de l’attraction diffèrent. Parfois, le rejet est lié à des raisons surprenantes, mais l’important est que si une chose est aveugle dans le film de Lou Ye, c’est bien l’amour.

Bien que parfois, les réactions des personnages soient quelque peu invraisemblables, Blind Massage est une ode intéressante à l’amour et au fait de continuer à vivre. Grâce à une musique, des effets sonores et un travail de caméra inspirés, le réalisateur parvient à construire un pont d’empathie entre le monde des voyants – qui d’après le scénario “est enveloppé de ténèbres”- et le monde des aveugles.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy