email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BOX OFFICE Belgique

Succès immédiat pour Les Rayures du Zèbre

par 

- Le nouveau film de Benoît Mariage et Benoît Poelvoorde attire quelques 35 000 spectateurs en première semaine, un beau succès pour Bardafeu distribution

Succès immédiat pour Les Rayures du Zèbre

Ce n’est pas un secret, le cinéma belge francophone peine à mobiliser son public en ses terres. Si de nombreux efforts sont faits depuis quelques années pour remédier à cette situation, notamment via un travail sur l’image et la perception du cinéma belge francophone auprès des Belges francophones eux-mêmes, il n’en reste pas moins que les films ont encore beaucoup de difficultés à rencontrer leur public, et que les résultats sont souvent décevants. C’est pourquoi le beau démarrage des Rayures du Zèbre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le nouveau film de Benoît Mariage, avec Benoît Poelvoorde en tête d’affiche, crée l’événement.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le film a fait 35 000 entrées en première semaine, et surtout, a conservé la presque intégralité de ses 43 écrans (un très ambitieux dispositif pour la Wallonie) en deuxième semaine.  On peut prévoir une fin de carrière avoisinant les 70 000 entrées en hypothèse "basse", ou en hypothèse haute les 100.000 entrées, comme récemment Ernest & Célestine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benjamin Renner, Vincent P…
fiche film
]
, ou encore plus haute, les 135 000 entrées des Barons [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Interview avec le réalisateur et l'act…
interview : Nabil Ben Yadir
fiche film
]
. C’est Bardafeu, toute nouvelle société de distribution, qui a trouvé les recettes du succès, notamment en organisant de grosses avant-premières, et en s’appuyant sur l’un des « personnages » du film, le Sporting Club de Charleroi. Petite sœur de MG Productions, Bardafeu est née du désir des producteurs de défendre eux-mêmes leurs films. Un métier en soi bien sûr, mais aussi une façon de ré-envisager le métier de producteur, en recréant la connexion directe avec les exploitants et le public. MG Productions (Viva Riva ! [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Djo Munga, Le Monde nous appartient [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Stephan Streker
fiche film
]
de Stefan Streker), défend un cinéma d’auteur à vocation populaire, et Bardafeu souhaite prendre le temps de développer un volet acquisitions, dans le même esprit. MG accompagne le prochain projet de Benoît Mariage, en écriture, et a lancé le financement du prochain film de Stefan Streker, Noces. Le pont avec l’Afrique, jeté avec Viva Riva ! ou même Les Rayures du Zèbre, reste ouvert, puisque la société développe actuellement une adaptation des Mathématiques Congolaises de In Koli Jean Bofane. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy