email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Suisse

Le Festival de Saas-Fee boucle sa toute première édition

par 

- La grande première du Festival de Saas-Fee, dédié à la production de la Suisse et de ses quatre pays voisins, s'est achevée ce week-end

Le Festival de Saas-Fee boucle sa toute première édition
Soldier Jane de Daniel Hoesl

Un nouvel événément cinématographique est né dans les cimes mercredi dernier, quand a été donné le coup d'envoi de la première édition du Festival de Saas-Fee, organisé dans la station de ski du même nom. Le film choisi pour l'ouverture, Viva la Libertà [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto Andò
fiche film
]
de l'Italien Roberto Andò, a été présenté hors-compétition.

Le programme de la compétition du nouveau festival comprenait neuf films représentant la Suisse et les quatre nations voisines, tous de grands pays de cinéma : l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie et la France. Le directeur de l'événement, Gabriel Zurbriggen, et son directeur artistique, Stefan Fichtner, se sont concentrés sur les oeuvres de réalisateurs plus ou moins émergents.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

D'Italie, le public a pu découvrir la comédie dramatique sicilienne The Mafia Only Kills in Summer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierfrancesco Diliberto
fiche film
]
, de l'acteur-réalisateur Pif, et le film sur le rugby The Third Half [+lire aussi :
critique
fiche film
]
d'Enrico Maria Artale. La France était représentée par la sympathique fantaisie dans le style de la Nouvelle Vague La Fille du 14 juillet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, d'Antonin Peretjatko, et par le drame familial Le Sens de l'humour [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de l'actrice et réalisatrice Marilyne Canto, un film où l'on sait aussi rire, comme l'indique le titre.

L'Autriche présentait le radical Soldier Jane [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Daniel Hoesl
fiche film
]
 de Daniel Hoesl, qui a été l'assistant d'Ulrich Seidl. L'Allemagne doublait la mise, avec deux films expérimentaux et radicaux, chacun à sa manière : Finsterworld [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Frauke Finsterwalder et Love Steaks [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jakob Lass.

Enfin, la Suisse concourait avec le drame d'adolescents Sitting Next to Zoe [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, d'Ivana Lalovic, et Tempo Girl [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Dominik Locher, où le personnage principal est une jeune aspirante-écrivain.

Du 19 au 23 mars, tous les films ont été présentés le soir dans le cadre historique du Cinéma Rex de Saas-Fee. Le jour, le festival a proposé des programmes complémentaires, notamment deux films de Miyazaki destinés aux enfants et les derniers films des membres du jury.

Le jury, qui se composait de l'actrice italienne Sandra Ceccarelli, du réalisateur suisse Urs Odermat et de la réalisatrice allemande Jessica Krummacher, a partagé le grand prix entre deux films : Soldier Jane et Love Steaks. Le jury des critiques, qui comprenait l'auteur de cet article, a récompensé Finsterworld. Le public a voté pour la production locale Sitting Next to Zoe.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy