email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Hongrie

Péter Gárdos tourne Fever at Dawn

par 

- Le réalisateur hongrois retrace une histoire d'amour née en 1945 entre deux survivants de l'Holocauste. Une production Tivoli avec la Suède et Israël

Péter Gárdos tourne Fever at Dawn
Péter Gárdos

Débuté par quatre journées en février en Budapest, suivies par trois jours à Jérusalem fin mars et quatre en Suède (à Seskarö et à Boden) la semaine dernière, le tournage de Fever at Dawn de Péter Gárdos reprendra le 27 mai pour 29 jours dans la capitale hongroise avant de se terminer mi-juillet par deux journées sur l'île suédoise de Gotland. Coproduit par la Suède et Israël, le 10ème longmétrage du cinéaste hongrois de The Last Blues (2002), The Porcelain Doll (2005) et Prank (2009) compte au casting Milan Schruff (Kalandorok) et Emöke Piti (qui fait ses débuts au grand écran), mais aussi la célèbre Isrélienne Gila Almagor (Munich), Andrea Petrik, Eszter Földes, Lehel Kovács, Gábor Máté, József Gyabronka et Péter Scherer.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par le réalisateur avec la Suédoise Marianne Ahrne, le scénario retrace l'histoire d'un amour né dans les circonstances les plus étranges entre deux rescapés de l'enfer de l'Holocauste, deux survivants ayant beaucoup souffert. Leur amour surmonte tous les obstacles sur une trajectoire qui croisera aussi la route de la mort. Une intrigue qui a pour cadre les camps suédois de réadaptation à l'automne et l'hiver 1945.

Produit par Dénes Szekeres (fidèle partenaire du réalisateur) pour Tivoli Film-Plusz, Fever at Dawn est coproduit par Christer Nilson pour Göta Film (Suède) et par la société israélienne Miki Zachar Productions, avec le soutien du Hungarian National Film Fund, du Jerusalem Film Fund, du Swedish Film Institute, de Filmpool Nord et du Programme Media. La distribution dans les salles hongroises sera assurée par InterComet les ventes internationales seront pilotées parHungarian National Film Fund.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy