email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2014 Espagne

Jaime Rosales représente l'Espagne sur la Croisette

par 

- Le drame Hermosa juventud, ainsi que les coproductions Relatos salvajes et Still the Water, porteront le drapeau à Cannes de notre voisin d'au-delà des Pyrénées, dernièrement de nouveau marginalisé dans les grands festivals internationaux

Jaime Rosales représente l'Espagne sur la Croisette
Jaime Rosales

La sélection du prochain Festival de Cannes, fraîchement annoncée, confirme le relatif oubli dont souffre le cinéma espagnol dans les grands festivals internationaux. En attendant de connaître d'éventuels ajouts de dernière minute, pour l'instant, le seul représentant de l'Espagne sur la Croisette sera le Catalan Jaime Rosales, en lice avec Hermosa juventud [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jaime Rosales
fiche film
]
 dans le cadre de la compétition Un Certain Regard.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Hermosa juventud, scénarisé par Rosales avec Enric Rufas et produit par Fresdeval Films et Wanda Vision, suit la vie quotidienne d'un jeune couple du quartier ouvrier madrilène de Carabanchel. On en sait peu sur la trame exacte du film, précédemment intitulé Jirafas, rinocerontes e hipopótamos (litt. "girafes, rhynocéros et hippopotames"), mais on sait que Torbe, connu pour ses incursions dans le monde du porno, y fera une apparition en tant que metteur en scène qui filme le couple central pendant qu'ils font l'amour. La troupe du film comprend Ingrid García Jonsson, Carlos Rodríguez, Inma Nieto et Fernando Barona.

Rosales, un des grands représentants du cinéma d'auteur le plus exigeant en Espagne, a  une bonne réputation en France en particulier à Cannes : en 2003, il a présenté Las horas del día à la Quinzaine des réalisateurs (ce qui lui a valu le Prix FIPRESCI) ; en 2007, La soledad [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
a été sélectionné dans la section Un Certain Regard ; en 2012, Sueño y silencio [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jaime Rosales
fiche film
]
est passé à la Quinzaine. 

Outre le film de Rosales, la présence espagnole se limite aux deux coproductions minoritaires sélectionnées en compétition : Relatos salvajes de l'Argentin Damián Szifron, coproduit par les frères Almodóvar pour El Deseo, et Still the Water [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de la Japonaise Naomi Kawase, coproduit par Luis Miñarro pour Eddie Saeta

Sergio Ríos Pérez

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy