email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Roumanie

Radu Jude prépare le tournage d’Aferim!, un western des Balkans

par 

- Ce film au budget d'1,4M €, dont l'action se déroule au XIXème siècle en Roumanie, raconte la traque d’un esclave tzigane

Radu Jude prépare le tournage d’Aferim!, un western des Balkans
Radu Jude (à gauche) et Marius Panduru

Radu Jude achève en ce moment la pré-production de d’Aferim!, son troisième long métrage, dont le tournage débutera en juin. Ce drame historique produit par HiFilm pour un budget d'1,4 million d’euros a reçu le soutien du Centre de la cinématographie roumain, d’Eurimages, de MEDIA, ainsi que du Centre national de la cinématographie bulgare, et cette semaine, le fonds cinématographique de Rhénanie du Nord-Westphalie a apporté à son tour sa contribution, à hauteur de 180 000 euros.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'action d'Aferim!, scénarisé par par Jude avec Florin Lăzărescu,se déroule au XIXème siècle, quand l'exploitation esclavagiste des Tziganes en Roumanie était une pratique courante. L’histoire se concentre sur un policier, Costandin, qui a été engagé par un boyard pour retrouver Carfin, un esclave tzigane qui s’est enfui de son domaine après avoir eu une liaison avec sa femme. Pour traquer le fugitif, Costandin, son jeune fils et son adjoint, Ghiţă, se lancent un voyage pleins d’aventures. 

Les acteurs du film seront annoncés prochainement, mais on sait déjà que le directeur de la photographie sera Marius Panduru, qui a déjà collaboré avec Jude sur son premier long métrage, La Fille la plus heureuse du monde [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

En Roumanie, où l’intégration des minorités est problématique, Aferim! (terme turc qui signifie “Bravo!”) pourrait bien faire controverse. En effet, même si les historiens confirment que dans l’histoire roumaine, l’exploitation des tziganes pendant plus de sept siècles n’est plus à prouver, c’est encore un sujet très sensible. Pour Jude, le film pourrait bien donner lieu à des débats constructifs, non seulement sur le racisme, mais aussi sur le rôle des femmes roumaines dans la société d’aujourd’hui.

Ce film semble tout indiqué pour une avant-première mondiale au Festival de Berlin où, il y a deux ans, HiFilm Productions a remporté l’Ours d’or pour Mère et fils [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Calin Peter Netzer
fiche film
]
de Călin Peter Netzer.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy