email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Espagne

Abycine devient grand

par 

- Le 18e Festival du film d’Albacete confirme son arrivée à l’âge adulte en inaugurant un marché : le marché de l’audiovisuel indépendant Abycine Lanza

Abycine devient grand
La reconquista de Jonás Trueba

Ce vendredi 21 octobre va être marqué par le coup d’envoi de la 18e édition du Festival Abycine du film d’Albacete, dirigé par José Manuel Zamora. L’événement, qui se prolongera jusqu’au 30, inaugure cette année, de ce jeudi 20 à dimanche, son tout nouveau marché  de l’audiovisuel indépendant Abycine Lanza, qui réunira des professionnels du monde entier autour de projets d’auteurs militants. En soutien de cette l’initiative, Jonás Trueba viendra présenter un atelier de création et son dernier film en date : La reconquista [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Trueba
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les 25 projets de longs-métrages sélectionnés pour le marché, on peut citer Verano 1993 de Carla Simón (lire l’article), Apuntes para una película de atracos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : León Siminiani
fiche film
]
de León Siminiani (produit par Avalon P.C.), Contrapunto du réalisateur/producteur Pedro Aguilera, El año del descubrimiento de Luis López Carrasco (Lacima Producciones), Jolene (Hielo y fuego) d’Adán Aliaga (Jaibo Films, S.L.:), La vida y nada más d’Antonio Méndez Esparza (Aquí y Allí Films) et Musa d’Enrique Rivero (Zeitun Films).

Côté festival, Abycine présentera notamment le drame familial Las furias, premier film du metteur en scène de théâtre Miguel del Arco (lire l’article), le captivant La próxima piel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Isa Campo, Isaki Lacuesta
fiche film
]
du duo Isa Campo-Isaki Lacuesta, Neruda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Pablo Larraín, le brutal Pozoamargo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Enrique Rivero
fiche film
]
d’Enrique Rivero, la comédie chorale Los del túnel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Pepón Montero (interprétée notamment par la gagnante du dernier Goya de la meilleure actrice, Natalia de Molina, ainsi que par l’homme de scène Arturo Valls et par Manolo Solo, qui croule en ce moment sous les louanges pour sa brève mais percutante intervention dans Tarde para la ira [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raúl Arévalo
fiche film
]
, également au programme à Albacete), la comédie romantique Bittersweet Days [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marga Melià et La pols [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, adapté par Llàtzer García de la pièce du même nom.

L’événement proposera aussi une vaste rétrospective sur le travail du cinéaste local José María Berzosa et une sélection de courts-métrages. La clôture d’Abycine sera assurée par El tiempo de los monstruos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
dont une des actrices, Candela Peña, se verra remettre un prix spécial.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy