email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Montpellier, un écrin pour le cinéma méditerranéen

par 

- Le 38e Festival du Cinéma Méditerranéen s'ouvre aujourd'hui pour neuf jours avec un riche programme d'une très grande diversité

Montpellier, un écrin pour le cinéma méditerranéen
Tour de France de Rachid Djaïdani

Le rideau se lève ce vendredi à Montpellier sur la 38e édition du Cinemed, le Festival du Cinéma Méditerranéen qui proposera jusqu'au 29 octobre un très vaste tour d'horizon de la production d'un bassin au carrefour de cinématographies très variées (lire l'interview du directeur Christophe Leparc). La manifestation qui sera ouverte par Tour de France [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rachid Djaïdani
fiche film
]
de Rachid Djaïdani présentera notamment des zooms sur l'acteur espagnol Sergi Lopez, sur son compatriote metteur en scène Imanol Uribe, sur les cinéastes français Arnaud et Jean-Marie Larrieu, et sur le travail de réalisatrice de l'Italienne Valeria Bruni Tedeschi, des hommage à la regrettée Ronit Elkabetz, au maestro Ettore Scola ou encore à l'orfèvre de l'animation Jean-François Laguionie (avec entre autres son dernier opus, Louise en hiver [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), une séance spéciale "Algérie: nouvelles vagues", une rétrospective des oeuvres de l'Italien Mauro Bolognini et un programme baptisé "le printemps du cinéma tunisien". 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Neuf longs métrages se disputeront l'Antigone d'Or 2016 qui sera décernée par un jury présidé par l'actrice française Laetitia Casta. Sont en lice Fiore [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Claudio Giovannesi
fiche film
]
de l'Italien Claudio Giovannesi (découvert à la Quinzaine des réalisateurs), Vivre et autres fictions [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jo Sol
fiche film
]
de l'Espagnol Jo Sol (présenté en séance spéciale à San Sebastian), Nightlife [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Damjan Kozole
fiche film
]
du Slovène Damjan Kozole, (en compétition à Karlovy Vary), Suntan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Argyris Papadimitropoulos
fiche film
]
du Grec Argiris Papadimitropoulos (passé par Rotterdam et primé notamment à Edimbourg et Bruxelles), les films israéliens Personal Affairs de Maha Haj (découvert au Certain Regard cannois) et Tempête de sable [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Elite Zexer (Grand Prix au Sundance), The Apprentice du Turc Emre Konuk (meilleur premier long au festival d'Istanbul), Demain dès l'aube [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lotfi Achour (coproduction associant la Tunisie et la France) et L'Étoile d'Alger de Rachid Benhadj.

Huit titres composent le Panorama des longs métrages, dont deux espagnols : La puerta abierta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marina Seresesky et Julie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Alba González de Molina. Sont aussi à l'affiche Al di là del risultato [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l'Italien Emanuele Gaetano Forte, le documentaire Massilia Sound System Le Film du Français Christian Philibert, la coproduction franco-belge Timgad [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Fabrice Benchaouche, Tramontane [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Libanais Vatche Boulghourjian (apprécié à la Semaine de la Critique cannoise), le film franco-arménien Bravo virtuose [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Lévon Minasian et le franco-libanais Tombés du ciel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Wissam Charaf

Complété par une compétition de documentaires et par deux sections de courts métrages, le menu du festival inclut également une rafale d'avant-premières, entre autres de films français comme L'Ami, François d'Assise et ses frères [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du duo Renaud Fely - Arnaud Louvet, Patients [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Grand Corps Malade et Mehdi Idir, La Mécanique de l'ombre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Thomas Kruithof, Carole Matthieu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Louis-Julien Petit, les documentaires Une jeune fille de 90 ans [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Valeria Bruni Tedeschi et Yann Coridian et Rocco [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Thierry Demaizière, Alban …
fiche film
]
de Thierry Demaizière et Alban Teurial . Seront également projetés En amont du fleuve [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marion Hänsel
fiche film
]
de la Belge Marion Hänsel, Banana [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l'Italien Andrea Jublin, le primé berlinois Hedi, un vent de liberté [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mohamed Ben Attia, Brooks, Meadows and Lovely Faces de l'Egyptien Yousry Nasrallah et quatre productions majoritaires espagnoles : Un día perfecte per volar [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marc Recha, El perdido [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christophe Farnarier et les documentaires Beyond Flamenco [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Carlos Saura et Le Mystère Jérôme Bosch [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de José Luis López-Linares

Le 38e Festival du Cinéma Méditerranéen organise également du 25 au 27 octobre les journées professionnelles Cinemed Meetings sur lequelles Cineuropa reviendra ultérieurement en détail.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy