email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Pays-Bas

L’IDFA donne son coup d’envoi avec Stranger in Paradise de Guido Hendrikx

par 

- Peter Triest reçoit le Prix du documentaire Mediafonds 2016 pendant le gala d’ouverture ; l’événement va se prolonger jusqu’au 27 novembre

L’IDFA donne son coup d’envoi avec Stranger in Paradise de Guido Hendrikx
Guido Hendrikx et l’équipe de son film Stranger in Paradise

Le 29e Festival international du documentaire d’Amsterdam (dit IDFA) s’est ouvert hier soir sur la projection de Stranger in Paradise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Hollandais Guido Hendrikx, qui explore la relation entre l’Europe et les réfugiés qui affluent en ce moment. Ce titre est un des 15 documentaires en lice et dans la section Compétition hollandaise, et dans la section First Appearance.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La soirée d’ouverture a également été marquée par la remise au réalisateur Peter Triest du Prix du documentaire Mediafonds 2016 (qui représente 125 000 euros) pour le projet Parked Lives, développé dans le cadre de l’Atelier Mediafonds de l’IDFA (une initiative commune du festival et de Mediafonds). Parked Lives suit un des deux millions de camionneurs est-européens qui passent 46 semaines par an à sillonner le sud et l’ouest de l’Europe.

200 titres sont au programme, 15 en compétition internationale. Le jury international comprend Yuri Ancarani (Italie), Jordana Berg (Brésil), Tom Paul (États-Unis), Ingrid van Tol (Pays-Bas) et Debra Zimmerman (États-Unis).

Presque tous les titres de la compétition ont bénéficié des programmes d’aide à la coproduction existant en Europe. La sélection réunit : Burning Out [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Jerôme le Maire (Belgique/France/Suisse), Amateurs in Space de Max Kestner (Danemark), Gogita’s New Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Levan Koguashvili (Géorgie/Croatie), The Good Postman de Tonislav Hristov (Finlande/Bulgarie), How to Meet a Mermaid de Coco Schrijber (Pays-Bas/Danemark/Belgique), In Loco Parentis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Neasa Ní Chianáin (Irlande/Espagne), Like Dew in the Sun [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Peter Entell (Suisse), Miss Kiet’s Children de Peter Lataster et Petra Lataster-Czisch (Pays-Bas), Mogadishu Soldier de Torstein Grude (Norvège/Finlande/Danemark), Nowhere to Hide de Zaradasht Ahmed (Norvège/Suède), Quelque chose de grand de Fanny Tondre (France), You Have No Idea How Much I Love You de Pawel Lozinski (Pologne), Machines [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Rahul Jain (Inde/Allemagne/Finlande), The Grown-Ups [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Maite Alberdi (Chili/Pays-Bas/France) et Still Tomorrow de Jian Fan (Chine).

À côté des séances ouvertes au public, l’IDFA comporte un vaste volet industrie, de renommée mondiale, dans le cadre duquel sont proposées de nombreuses activités, comme Docs For Sale, qui réunit plus de 300 vendeurs, distributeurs et acheteurs pour la télévision, le Forum de l’IDFA, qui est un marché de la coproduction et du co-financement, le programme IDFAcademy et l’IDFA DocLab, qui met l’accent cette année sur la manière dont la révolution numérique est en train de remodeler l’art du documentaire.

Le Festival du documentaire d’Amsterdam va se poursuivre jusqu’au 27 novembre. La cérémonie de remise des prix aura lieu avant, le 23 novembre, au Stadsschouwburg.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy