email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Espagne

Les Feroz 2017 misent sur Alberto Rodriguez

par 

- Le thriller El hombre de las mil caras est le favori des prix de la presse cinématogrphique espagnole, avec 10 nominations

Les Feroz 2017 misent sur Alberto Rodriguez
El hombre de las mil caras d'Alberto Rodríguez

Bien qu’El hombre de las mil caras [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
 n’ait pas atteint le niveau de succès en salle de son film précédent, La isla mínima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
Alberto Rodriguez a compté sur l’appui des médias de la communication espagnole depuis le dernier Festival deSan Sebastian. Là, son interprète principal, Eduard Fernandez, a décroché le prix du meilleur acteur pour une performance qui va être difficile à battre aux IVèmes Prix Feroz de la presse spécialisée réunie au sein de l’AICE, pour lesquels le film de Rodriguez est le favori, avec dix nominations en tout, comme l’association l’a annoncé hier (jeudi 1er). Cette reconstitution de l’Affaire Paesa concourt également, notamment, pour les prix de la mise en scène, du meilleur acteur dans un second rôle (José Coronado), de la meilleure actrice dans un second rôle (Marta Etura) et du meilleur film dramatique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pendant la cérémonie des Feroz, qui aura lieu le 23 janvier, la personnalité de l’audiovisuel Narciso Ibáñez Serrador (réalisateur pour la télévision et auteur de films à succès comme La residencia et ¿Quién puede matar a un niño?) recevra le Feroz d’honneur.

Le deuxième favori sur la liste des nominés est Julieta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Pedro Almodovar
fiche film
]
 de Pedro Almodovar, avec neuf citations, notamment dans les catégories meilleur film dramatique, mise en scène, meilleur scénario et meilleure interprétation féminine pour ses deux actrices, Emma Suarez et Adriana Ugarte. Ce film représente l’Espagne dans la course aux Oscars (lire l’article).

Suit, avec huit nominations, Tarde para la ira [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raúl Arévalo
fiche film
]
, le premier film en tant que réalisateur de l’acteur à succès Raúl Arévalo,, qui a joué à Venise, Toronto et toute une série d’autres festivals. Ensuite, deux films totalisent sept nominations : le thriller Que dios nos perdone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rodrigo Sorogoyen
fiche film
]
 (meilleur scénario à San Sebastian, lire l’article) et Un monstruo viene a verme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Antonio Bayona
fiche film
]
, qui a réalisé plus de 25 milions de recettes.

On note l’absence parmi les nominés des deux Trueba : Jonás (La reconquista [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Trueba
fiche film
]
) et Fernando (La reina de España [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fernando Trueba
fiche film
]
).

Nominés aux Prix Feroz 2017

Meilleur film dramatique 
El hombre de las mil caras [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
– Alberto Rodriguez
Julieta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Pedro Almodovar
fiche film
]
– Pedro Almodovar
Un monstruo viene a verme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Antonio Bayona
fiche film
]
– Juan Antonio Bayona
Que Dios nos perdone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rodrigo Sorogoyen
fiche film
]
– Rodrigo Sorogoyen
Tarde para la ira [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raúl Arévalo
fiche film
]
– Raúl Arévalo

Meilleure comédie
Kiki, el amor se hace [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paco León
fiche film
]
– Paco León
María (y los demás) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nely Reguera
fiche film
]
– Nely Reguera
La noche que mi madre mató a mi padre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
– Inés París
La puerta abierta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Marina Seresesky
El rey tuerto [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Marc Crehuet

Mise en scène 
Pedro Almodovar – Julieta
Raúl Arévalo – Tarde para la ira
J.A. Bayona – Un monstruo viene a verme
Alberto Rodriguez – El hombre de las mil caras
Rodrigo Sorogoyen – Que Dios nos perdone

Prix L’Oréal Professionnel de la meilleure actrice 
Anna Castillo – El olivo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Icíar Bollaín
fiche film
]

Barbara Lennie – María (y los demás)
Carmen Machi – La puerta abierta
Emma Suarez – Julieta
Adriana Ugarte – Julieta

Meilleur acteur dans un premier rôle 
Roberto Álamo – Que Dios nos perdone
Eduard Fernandez – El hombre de las mil caras
Alain Hernandez – El rey tuerto
Lewis MacDougall – Un monstruo viene a verme
Alex Monner – La próxima piel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Isa Campo, Isaki Lacuesta
fiche film
]

Antonio de la Torre – Tarde para la ira

Meilleure actrice dans un second rôle 
Ruth Diaz – Tarde para la ira
Marta Etura – El hombre de las mil caras
Rossy de Palma – Julieta
Terele Pavez – La puerta abierta
Candela Peña – Kiki, el amor se hace

Meilleur acteur dans un second rôle 
Carlos Santos – El hombre de las mil caras
Luis Callejo – Tarde para ira
José Coronado – El hombre de las mil caras
Javier Pereira – Que Dios nos perdone
Manolo Solo – Tarde para la ira

Meilleur scénario
Alberto Rodríguez et Rafael Cobos – El hombre de las mil caras
Pedro Almodovar – Julieta
Patrick Ness – Un monstruo viene a verme
Isabel Peña et Rodrigo Sorogoyen – Que Dios nos perdone
David Pulido et Raúl Arévalo – Tarde para la ira

Meilleure musique originale 
Silvia Perez Cruz – Cerca de tu casa [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]

Julio de la Rosa – El hombre de las mil caras
Alberto Iglesias – Julieta
Fernando Velazquez – Un monstruo viene a verme
Olivier Arson – Que Dios nos perdone

Meilleure bande annonce
Sacha Perales – El hombre de las mil caras
Julieta (Nominados por determinar)
Rafa Martínez – Kiki, el amor se hace
Blair Green et Jaume Martí – Un monstruo viene a verme
Fernando Vallarino – Que Dios nos perdone

Meilleure affiche 
Gabriel Moreno – El hombre de las mil caras
Julieta (nominés à déterminer)
Álvaro León Acosta, Luis León Acosta et Virginia Velasco Ramirez – Kiki, el amor se hace
Un monstruo viene a verme (nominés à déterminer)
Tarde para la ira (nominés à déterminer)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy