email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

GOYA 2017

J.A. Bayona fait un retour monstre dans la course aux Goya

par 

- Le nouveau film du Catalan, Quelques minutes après minuit, est le favori pour la 31e édition des prix du cinéma espagnol, avec 12 nominations

J.A. Bayona fait un retour monstre dans la course aux Goya
Quelques minutes après minuit de J.A. Bayona

Avec Lo imposible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Antonio Bayona
fiche film
]
, sa superproduction précédente, Juan Antonio Bayona avait déjà produit un raz-de-marée aux Goya 2013, avec 14 nominations puis neuf trophées dont meilleure mise en scène – mais pas meilleur film. Son nouveau film, Quelques minutes après minuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Antonio Bayona
fiche film
]
, également produit par Apaches Entertainment et tourné en anglais avec une troupe de renom international, un film qui a été dévoilé à Toronto avant de rallier San Sebastian (où Sigourney Weaver, à présent nominé pour le Goya de la meilleure actrice dans un second rôle, a reçu le Prix Donostia), pourrait répéter un succès du même ordre. Ce drame aux accents fantastiques, soutenu par la campagne publicitaire colossale organisée pour lui par le groupe Mediaset (coproducteur à travers Telecinco Cinema), est d’ores et déjà le film le plus populaire de l’année en Espagne. Aux Goya, il tentera de décrocher 12 prix.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Un autre régulier des Goya est de retour, avec 11 nominations : le Sévillan Alberto Rodríguez, avec le thriller El hombre de las mil caras [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
, qui a fait son avant-première à San Sebastian, où son acteur Eduard Fernandez a décroché le prix d’interprétation masculine.

Le film qui pourrait produire la surprise à la 31e cérémonie des Goya, le 4 février, est toutefois le premier long-métrage en tant que réalisateur de l’acteur Raúl Arévalo (Goya du meilleur acteur dans un second rôle en 2010 pour Gordos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Sánchez Arévalo
interview : Entretien avec Daniel Sánc…
fiche film
]
), le cinglant La Colère d'un homme patient [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raúl Arévalo
fiche film
]
, qui totalise 11 nominations, notamment pour le titre de meilleur film (pour la productrice Beatriz Bodegas de La Canica Films), ainsi que le Goya du scénario (pour Arévalo et David Pulido) et plusieurs prix d’interprétation pour son trio de comédiens (Antonio de la Torre et Luis Callejo dans la catégorie meilleur acteur, Ruth Diaz dans la catégorie meilleur second rôle féminin, pour un rôle qui lui a déjà valu une récompense à la dernière Mostra de Venise).

On compte aussi parmi les nominés 1898. Los últimos de Filipinas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(neuf nominations), Julieta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Pedro Almodovar
fiche film
]
(7) et Que Dios nos perdone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rodrigo Sorogoyen
fiche film
]
(6). On note en revanche la quasi-absence de La próxima piel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Isa Campo, Isaki Lacuesta
fiche film
]
(qui n’a été cité que pour le Goya de la meilleure actrice dans un second rôle pour Emma Suarez, également en lice pour son premier rôle dans le film d’Almodovar) et l’absence totale de la coproduction Neruda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de La reconquista [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Trueba
fiche film
]
de Jonas Trueba et de La Mort de Louis XIV [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Albert Serra
fiche film
]
d’Albert Serra, qui illustre de manière retentissante le dicton selon lequel nul n’est prophète en son pays, alors qu’en France, le film a été très bien accueilli par le public.

Nominés pour les Goya 2017

Meilleur film
El hombre de las mil caras [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
- Alberto Rodriguez
Julieta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Pedro Almodovar
fiche film
]
- Pedro Almodovar
Quelques minutes après minuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Antonio Bayona
fiche film
]
 - Juan Antonio Bayona
Que Dios nos perdone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rodrigo Sorogoyen
fiche film
]
- Rodrigo Sorogoyen
La Colère d'un homme patient [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raúl Arévalo
fiche film
]
 -
Raúl Arévalo

Mise en scène
Pedro Almodovar – Julieta
J.A. Bayona - Quelques minutes après minuit
Alberto Rodriguez - El hombre de las mil caras
Rodrigo Sorogoyen - Que Dios nos perdone

Meilleur nouveau réalisateur
Raúl Arévalo - La Colère d'un homme patient
Marc Crehuet - El rey tuerto [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Nely Reguera - María (y los demás) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nely Reguera
fiche film
]

Salvador Calvo - 1898. Los últimos de Filipinas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Meilleure actrice dans un premier rôle
Bárbara Lennie - María (y los demás)
Carmen Machi - La puerta abierta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Emma Suárez – Julieta
Penélope Cruz - La reina de España [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fernando Trueba
fiche film
]

Meilleur acteur dans un premier rôle
Roberto Álamo - Que Dios nos perdone
Eduard Fernández - El hombre de las mil caras
Luis Callejo - La Colère d'un homme patient
Antonio de la Torre - La Colère d'un homme patient

Meilleure actrice dans un second rôle

Terele Pávez - La puerta abierta
Candela Peña - Kiki, Love to Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paco León
fiche film
]

Emma SuárezLa próxima piel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Isa Campo, Isaki Lacuesta
fiche film
]

Sigourney Weaver – Quelques minutes après minuit

Meilleur acteur dans un second rôle
Karra Elejalde - 100 metros
 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
Javier Gutiérrez – L'Olivier
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Icíar Bollaín
fiche film
]
Javier Pereira - Que Dios nos perdone
Manolo Solo - La Colère d'un homme patient

Meilleur acteur révélation
Ricardo Gómez - 1898. Los últimos de Filipinas
Rodrigo de la Serna - Cien años de perdón [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Calparsoro
fiche film
]

Carlos Santos - El hombre de las mil caras
Raúl Jiménez - La Colère d'un homme patient

Meilleure actrice révélation
Anna Castillo - L'Olivier
Silvia Pérez Cruz - Cerca de tu casa [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]

Belén Cuesta - Kiki, Love to Love
Ruth Díaz - La Colère d'un homme patient

Meilleur scénario original
Jorge Guerricaechevarría - Cien años de perdón
Paul Laverty - L'Olivier
Isabel Peña et Rodrigo Sorogoyen - Que Dios nos perdone
David Pulido et Raúl Arévalo - La Colère d'un homme patient

Meilleur scénario d’adaptation
Alberto Rodriguez et Rafael Cobo - El hombre de las mil caras
Pedro Almodovar - Julieta
Fernando Perez et Paco LeónKiki, Love to Love
Patrick NessQuelques minutes après minuit

Meilleure bande originale
Julio de la Rosa - El hombre de las mil caras
Alberto Iglesias – Julieta
Fernando Velázquez - Quelques minutes après minuit
Pascal Gaigne - L'Olivier

Meilleure chanson originale
Luis Ivars – Descubriendo India (Bollywood. Made in Spain [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
)
Silvia Pérez Cruz – Ai, ai, ai, (Cerca de tu casa)
Zeltia Montes – Muerte, (Frágil equilibrio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
)
Alejandro Acosta, Cristina Manjón, David Borras, Marc Peña et Paco León (Mr.K! feat. Nita) - Kiki (Kiki, Love to Love)

Meilleure direction de production
Carlos Bernases - 1898. Los últimos de Filipinas
Manuela Ocón - El hombre de las mil caras
Pilar Robla - La reina de España
Sandra HermidaQuelques minutes après minuit

Meilleure photographie
Alex Catalán - 1898, los últimos de Filipinas
José Luis Alcaine - La reina de España
Arnau Valls Colomer La Colère d'un homme patient
Oscar FauraQuelques minutes après minuit

Meilleur montage
José M.G. Moyano - El hombre de las mil caras
Alberto del Campo et Fernando Franco - Que Dios nos perdone
Ángel Hernández ZoidoLa Colère d'un homme patient
Bernat Vilaplana et Jaume MartíQuelques minutes après minuit

Meilleurs décors
Carlos Bodelónpor -  1898. Los últimos de Filipinas
Pepe Dominguez del Olmo - El hombre de las mil caras
Juan Pedro de Gaspar - La reina de España
Eugenio CaballeroQuelques minutes après minuit

Meilleurs costumes
Paola Torres - 1898. Los últimos de Filipinas
Lala Huete - La reina de España
Cristina RodriguezNo culpes al karma de lo que te pasa por gilipollas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Alberto Valcárcel et Cristina RodríguezLa Colère d'un homme patient

Meilleurs maquillages et coiffures
Alicia Lopez, Milu Cabrer et Pedro Rodríguez "Pedrati" - 1898. Los últimos de Filipinas
Yolanda Pina - El hombre de las mil caras
Ana Lopez-Puigcerver, David Marti y Sergio Perez Berbel – Julieta
David Martí et Marese LanganQuelques minutes après minuit

Meilleur son
Eduardo Esquide, Juan Ferro y Nicolás de Poulpiquet - 1898. Los últimos de Filipinas
César Molina, Daniel de Zayas y José Antonio Manovel - El hombre de las mil caras
Nacho Royo-Villanova et Sergio Testan – Ozzy
More Orts, Oriol Tarrago et Peter GlossopQuelques minutes après minuit

Meilleurs effets spéciaux
Carlos Lozano et Pau Costa - 1898. Los últimos de Filipinas
David Heras et Raúl RomanillosGernika [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Eduardo Diaz et Reyes Abades – Julieta
Félix Bergés et Pau CostaQuelques minutes après minuit

Meilleur film d’animation
Psiconautas, los niños olvidados
 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
– Pedro Vazquez, Alberto Rivero
Ozzy -
Alberto Rodriguez, Nacho La Casa
Teresa y Tim
- Agurtzane Intxaurraga

Meilleur documentaire
Nacido en Siria
 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
– Hernán Zin
Le Mystère Jerôme Bosch
 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 – José Luis Lopez Linares
Frágil equilibrio
- Guillermo García Lopez
Omega
 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- José Sanchez-Montes, Gervasio Iglesias

Meilleur film ibéroaméricain
Anna [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jacques Toulemonde
fiche film
]
- Jacques Toulemonde (Colombie/France)
Desde allá - Lorenzo Vigas (Venezuela/Mexique)
Citoyen d'honneur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Gastón Duprat et Mariano Cohn (Argentine/Espagne)
Las elegidas
 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- David Pablos (Mexique/France)

Meilleur film européen
Genius [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Michael Grandage (Royaume-Uni/États-Unis)
Le Fils de Saul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : László Nemes
interview : László Rajk
fiche film
]
- László Nemes (Hongrie)
Elle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Paul Verhoeven (France/Allemagne/Belgique)
Moi, Daniel Blake
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Ken Loach (Royaume-Uni/France/Belgique)

Meilleur court-métrage de fiction
Bla, Bla, Bla - Alexis Morante
En la azotea - Damiá Serra
Graffiti - Lluís Quilez Sala
La invitación - Susana Casares
Timecode
- Juanjo Giménez Peña

Meilleur court-métrage documentaire
Cabezas Habladoras - Juan Vicente Cordoba
Esperanza - Alvaro Longoria
Palabras de caramelo - Juan Antonio Moreno Amador
The Resurrection Club
- Alvaro Corcuera et Guillermo Abril

Meilleur court-métrage d’animation
Darrel - Alan Carabantes Person, Marc Briones Piulachs
Decorado - Alberto Vazquez
Made in Spain - Coke Riobóo
Uka - Valle Comba Canales

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy