email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Suisse

Les fantômes seront le fil conducteur du Festival de Fribourg

par 

- Le FIFF s’apprête à lancer sa 31e édition : 140 films provenant de 45 pays, dont 10 avant-premières mondiales, titilleront la curiosité de nombreux festivaliers

Les fantômes seront le fil conducteur du Festival de Fribourg
Kati Kati de Mbithi Masya

La Jeune fille et son aigle [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du réalisateur britannique Otto Bell ouvrira la danse de la prochaine édition du Festival international du film de Fribourg (31 mars-8 avril), un évènement visant à découvrir des talents à travers le monde.

Cette année, les fantômes, représentés à travers plus de 20 cultures, guideront les spectateurs à travers une programmation riche. Parmi les films mettant les spectres au cœur de leur intrigue (que ce soit des secrets de famille, des disparitions inexplicables ou des leaders mystérieux), nous retrouvons Dearest Sister de Mattie Do (premier film du Laos à être réalisé par une femme), The Truth Beneath de Lee Kyoung-mi (Corée du sud) et Kati Kati [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mbithi Masya (Allemagne, Kenya), tous trois sont sélectionnés à la Compétition internationale. Trois longs-métrages de réalisateurs déjà retenus pour la section court-métrage du FIFF s’y trouvent également : Singing in Graveyard de Bradley Liew (Malaisie, Philippines), Honeygiver Among the Dogs de Dechen Roder (Bhoutan) et Obscure, une coproduction entre la Syrie et le Liban de Soudade Kaadan. Toujours en ce qui concerne les avant-premières, la Compétition Internationale propose The Night Guard Diego Ros (Mexique), The Cinema Travellers de Amit Madheshiya et Shirley Abraham (Inde), et January Darío Mascambroni (Argentine). Les films The Student de Kirill Serebrennikov et Apprentice [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Boo Junfeng, sélectionnés à Cannes sont aussi en lice.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le FIFF proposera en outre une nouveauté mondiale absolue : une présentation inédite de plus de 20 films en provenance du Népal, comprenant White Sun [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Deepak Rauniyar, déjà sélectionné à la Mostra de Venise.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.