email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Suisse

Hidden Reserves de Valentin Hitz gagne le Mélèze de cristal de Saas-Fee

par 

- Le jury du 4e Festival du film de Saas-Fee a primé quatre films sur des personnages forts qui font face à des choix difficiles

Hidden Reserves de Valentin Hitz gagne le Mélèze de cristal de Saas-Fee
Le réalisateur Valentin Hitz avec son Mélèze de cristal, entouré des membres du jury (© Saas-Fee Filmfest)

Le jury du 4e Festival du film de Saas-Fee, composé de trois personnalités charismatiques – l’actrice allemande Franziska Petri, le réalisateur suisse Micha Lewinsky et son collègue autrichien Götz Spielmann (qui a également donné pendant la manifestation une intéressante masterclasse intitulée “Dramaturgie : la structure du récit”) –, a décerné le Mélèze de cristal à Hidden Reserves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valentin Hitz
fiche film
]
de Valentin Hitz, une coproduction austro-germano-suisse déjà projetée dans plusieurs festivals, notamment les Journées de Soleure, qui traite du système ultre-compétitif qu’est le monde du travail, avec ses logiques perverses et son dieu unique : le succès.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Prix de la critique est allé à un premier long-métrage : The Eremites [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Ronny Trocker, déjà projeté à Venise dans la section Horizons, tandis que la mention spéciale a été attribuée à Voir du pays [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Delphine et Muriel Coulin
fiche film
]
, un film primé pour son scénario à son avant-première dans la section Un Certain Regard du Festival de Cannes 2016 qui est le deuxième long-métrage des soeurs françaises Delphine et Muriel Coulin après 17 filles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2011). Le Prix du public a récompensé l’intrigant thriller Miséricorde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fulvio Bernasconi
fiche film
]
du Suisse Fulvio Bernasconi.

Le programme de cette édition était enrichi par des débats sur “Les perspectives du cinéma suisse”, un thème auquel le festival est particulièrement attentif depuis sa création. Parmi les intervenants figuraient des personnalités du cinéma helvétique comme Ivo Kummer (directeur de la section Cinéma de l’Office fédéral de la Culture) et les réalisateurs Micha Lewinsky et Tobias Nölle.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.