email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

NIFFF 2017

Le NIFFF, tremplin pour les productions cinématographiques helvétiques

par 

- Le festival de Neuchâtel accueil pour la seconde année consécutive une sélection de films de genre suisses à la section hors compétition Amazing Switzerland

Le NIFFF, tremplin pour les productions cinématographiques helvétiques
Hidden Reserves de Valentin Hitz

Le NIFFF (Neuchâtel International Fantastic Film Festival) dévoile les titres de la section hors compétition Amazing Switzerland, où est rassemblé le meilleur du cinéma fantastique helvétique : Rewind [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Pedro Joaquim, Hidden Reserves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valentin Hitz
fiche film
]
, une coproduction entre l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse réalisée par Valentin Hitz, La stirpe di Orazio de Riccardo Bernasconi et Francesca Reverdito, une série web interactive coproduite par RSI et Studio Asparagus, Supermotor, un court-métrage d’André Kuenzy et The Real Thing, un projet cinématographique éducatif qui reprend les différents genres créés par 70 jeunes en collaboration avec plusieurs professionnels du secteur. Parmi les cinq films sélectionnés, deux sont présentés en avant-première mondiale. Les courts-métrages suisses seront en revanche repris dans la section en compétition qui leur est dédiée et seront en lice pour le prix de 10 000 CHF offert par SSR/Suissimage.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La 17e édition du NIFFF sera également marquée par la présence de Reverend Beat-Men, musicien, DJ, leader du groupe psychobilly The Monsters et fondateur du label berlinois Voodoo Rhythm Records. Le Révérend partagera son univers avec le public à travers une ‘’carte blanche’’ très appétissante. En ce qui concerne les nouvelles technologies, le NIFFF est à la recherche (jusqu’au 15 juin) d’une série web fantastique helvétique. Les finalistes seront invités au festival pour une session de présentation. Un jury spécifique désignera la création qui partira directement en production. Le NIFFF s’associe en outre avec le Festival International du Film de Genève Tous Ecrans pour présenter Ghost House VR, composé de quatre œuvres en réalité virtuelle (crées par dix artistes suisses et un français) : Ghost House (HEAD), Ximoan (HEAD), Sergent James (produit par Floéral Film et Digital Immersion) et Hell Eluja (Oniroforge).

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.