email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Suède / France / Royaume-Uni / Allemagne / Danemark

Ruben Östlund s'apprête à tourner Triangle of Sadness

par 

- Le réalisateur suédois passe du monde de l'art à celui de la mode avec ce film qui fait suite à The Square, avec Harris Dickinson, Charlbi Dean et Woody Harrelson

Ruben Östlund s'apprête à tourner Triangle of Sadness
Le réalisateur Ruben Östlund et les acteurs Harris Dickinson et Woody Harrelson

MISE À JOUR (5 février 2020) : La composition de la troupe internationale du nouveau film de Ruben Östlund, Triangle of Sadness, a été annoncée. Menée par les étoiles montantes Harris Dickinson et Charlbi Dean, aux côtés de l'acteur trois fois nominé aux Oscars Woody Harrelson, avec aussi Henrik Dorsin, Zlatko Buric, Iris Berben, Sunnyi Melles, Dolly De Leon, Vicki Berlin et Oliver Ford Davies. Le film sera une satire épique située dans le monde de la mode et de la classe richissime. Le tournage va démarrer le 19 février entre Göteborg et Trollhättan en Suède, après quoi la troupe ira sur un yacht sur l'Adriatique et en Grèce. Le film est produit par Erik Hemmendorff pour Plattform Produktion et Philippe Bober pour Coproduction Office, en coproduction avec Film i Väst, Essential Films, SVT, BBC Films, Arte France Cinéma et ZDF/Arte, en collaboration avec Heretic, Bord Cadre Films, Sovereign Films et Piano Films, et avec le support du Swedish Film Institute, Danish Film Institute, Eurimages, BFI (National Lottery), Medienboard Berlin-Brandenburg et Nordisk Film & TV Fond. Le film devrait être prêt en 2021. Dans les pays nordiques, il sera distribué par SF Studios, et en France, par Bac Films

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le “triangle de la tristesse” est une locution qu’utilisent les chirurgiens esthétiques pour se référer à la zone ridée entre les yeux, qu’ils peuvent lisser en 15 minutes en y injectant du Botox. C’est aussi le titre du prochain film du Suédois Ruben Östlund, qui vient de remporter la Palme d’or de Cannes pour The Square [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ruben Östlund
fiche film
]
.

Selon l’agence de presse suédoise TT, Triangle of Sadness sera un drame satirique ancré dans le milieu de la mode et articulé autour de l’obsession de la beauté. “Le personnage principal est un mannequin homme en train de devenir chauve. Il est trop tôt pour dire si le film sera tourné en suédois ou en anglais, mais le monde de la mode étant international, le recours à l’anglais se fera naturellement”, a révélé Östlund. 

Le magazine Cinema Scandinavia a aussi précisé que dans le scénario original imaginé par Östlund, le héros dégarni est flanqué d’une collègue, une mannequin lesbienne qui boude les avances d’innombrables grandes fortunes. Au cours du film, dont une grande partie sera tournée entre des yachts et des hôtels de luxe et autres lieux favoris de la jet set internationale, on les verra tenter de quitter sans heurt l’univers de la mode .

Triangle of Sadness sera produit par Erik Hemmendorff, l’associé d’Östlund au sein de Plattform Produktion (Stockholm), qui s’est occupé de ses quatre longs-métrages précédents, dont Snow Therapy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ruben Östlund
fiche film
]
(2014), lauréat de 31 prix internationaux et nominé aux Golden Globes. Le film sera coproduit en France par Philippe Bober et sa société Coproduction Office, qui en assurera aussi les ventes internationales.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy