email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Fabrice Luchini et Leïla Bekhti pour Un homme pressé

par 

- Premier clap imminent pour le film de Hervé Mimran piloté par Albertine Productions et vendu à l'international par Gaumont

Fabrice Luchini et Leïla Bekhti pour Un homme pressé
Les acteurs Fabrice Luchini et Leïla Bekhti

Le 23 mai démarrera le tournage d'Un homme pressé [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le 3e long métrage de Hervé Mimran après Tout ce qui brille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(1,4 million d'entrées France en 2010 et nominé au César 2011 du meilleur premier film) et Nous York [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(614 000 entrées en 2012), deux films qu'il avait co-réalisés avec Géraldine Nakache. Pour son premier opus en solo, le cinéaste retrouvera Leïla Bekhti (César 2011 de meilleur espoir pour Tout ce qui brille, nominée au César 2012 de la meilleure actrice pour La Source des femmes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et appréciée notamment dans Une vie meilleure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cédric Kahn
fiche film
]
, L'Astragale [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
ou encore Nous trois ou rien [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) qui partagera la tête d'affiche avec Fabrice Luchini (Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine à Venise en 2015 pour L'Hermine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, nominé six fois au César du meilleur acteur - en 1991, 1997, 2013 pour Dans la maison [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, 2014 pour Alceste à bicyclette [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, 2016 pour L'Hermine et 2017 pour Ma Loute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Bruno Dumont
fiche film
]
). Figure également au casting Igor Gotesman (Five [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par Hervé Mimran avec la collaboration d'Hélène Fillières d'après le récit autobiographique J'étais un homme pressé de Christian Streiff (qui dirigeait le groupe automobile PSA Peugeot Citroën en 2008 quand l'incident au coeur de son livre se produisit), le scénario est centré sur Alain, un homme d’affaires pressé, qui court après le temps. Dans sa vie, aucune place pour les loisirs ou la famille. Lorsqu'un jour, un AVC lui fait perdre le langage et employer un mot pour un autre ! A l'hôpital, il est pris en main par Jeanne, une jeune orthophoniste, qui lui réapprend, comme un enfant, le langage et la patience. Alain comprend que, s'il semble être passé à côté d’une partie de sa vie, tout est encore possible : des petits plaisirs de la vie à la réconciliation avec sa fille.

Produit par Matthieu Tarot pour Albertine Productions, Un homme pressé est coproduit par France 2 Cinéma et Gaumont (qui pilotera la distribution France et les ventes internationales). Egalement préacheté par Canal+ et Ciné+, le film sera tourné en Ile-de-France avec Jérôme Alméras (nominé au Lumière de sa spécialité en 2014 pour Quai d'Orsay [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et la même année au David di Donatello pour Les Opportunistes [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Paolo Virzì
fiche film
]
) à la direction de la photographie. 

Albertine Productions qui compte à son actif L’Hermine de Christian Vincent, Gemma Bovery [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Anne Fontaine, Une histoire d'amour [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Hélène Fillières et Arès [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Patrick Benes, a lancé le mois dernier en salles Problemos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Eric Judor.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy