email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Norvège

Paradox remet la franchise The Olsen Gang au goût du jour

par 

- Cinquante ans après la première diffusion de la saga comique de Knut Bohwim en salle, son collègue, Arild Østin Ommundsen prépare une nouvelle édition

Paradox remet la franchise The Olsen Gang au goût du jour
Le réalisateur Arild Østin Ommundsen

The Olsen Gang, l’une des sagas cinématographiques les plus populaires de Norvège — comptant un total de 14 films sortis entre 1969 et 1999 — revient 50 ans après la sortie du tout premier film de la série, réalisé par le Norvégien Knut Bohwim. Paradox Films (Oslo) a confié la réalisation de la nouvelle édition à son collègue, Arild Østin Ommundsen. Le projet intitulé The Olsen Gang : A Spectacular Haul dispose d’un budget de 4 millions €. Le tournage commencera l’année prochaine et l’avant-première du film est prévue pour 2019.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

‘’The Olsen Gang est une série incroyable qui a fait le bonheur de plusieurs générations de Norvégiens – les histoires et les personnages méritent de vivre plus longtemps. Nous avons donc décidé de relancer la série, lui offrant ainsi un nouveau départ avec des intrigues actuelles’’ explique le producteur de Paradox Finn Gjerdrum à Dagsavisen, le journal norvégien.

Paradox, qui a mis en scène The King’s Choice [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Erik Poppe
fiche film
]
du réalisateur norvégien Erik Poppe — un film classé numéro un des ventes en 2016 et nominé à un nombre record de 12 Amandas, la récompense cinématographique norvégienne — a demandé aux coscénaristes de The King’s Choice Jan Trygve Røyneland et Linn-Jeanethe Kyed (Børning 1 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Børning 2 [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Hallvard Bræin
fiche film
]
) de préparer une première ébauche du scénario et de se tenir prêts pour la suite.

Après Mongoland (2001), son premier long-métrage, Ommundsen s’est directement attaqué au film récompensé It’s Only Make Believe (2013). Plus récemment, il travaillé sur Now It’s Dark, qui sortira en octobre. The Junior Olsen Gang, six longs-métrages réalisés par Anne Lindtner Naess entre 2003 et 2010, ont suivi la série de Bohwim.

The Olsen Gang (non-violent) est en réalité d’origine danoise : la série a été créée et écrite par Erik Balling et Henning Bahs pour Nordisk Film (Danemark). Balling était le réalisateur et Bahs, le décorateur des 13 premiers films (Tom Hedegaard et Morten Arnfred ont réalisé le 14e) sur le génie du crime Egon Olsen et ses complices, Benny et Kjeld. Trois de ces films occupent encore les trois premières places de la liste des films nationaux les plus vus, comptabilisant entre 1 et 1,2 million d’entrées.

Bohwim a adapté le scénario d’origine aux pays du nord en incluant des personnages norvégiens tels que Dynamite Harry. En outre, le Jönsson Gang suédois a suivi la même formule que l’original danois, très populaire dans l’ancienne Allemagne de l’Est et en Europe orientale (où Die Olsenbande a échappé à la censure, car le film se moquait des autorités capitalistes).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy