email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

KARLOVY VARY 2017 Prix

Little Crusader l’emporte à Karlovy Vary

par 

- KARLOVY VARY 2017 : Le film de Václav Kadrnka est le premier film tchèque en 15 ans à remporter le Globe de cristal ; Men Don’t Cry reçoit le Prix spécial du jury

Little Crusader l’emporte à Karlovy Vary
Václav Kadrnka (à gauche), le réalisateur de Little Crusader, avec le Globe de cristal (© Jan Handrejch / KVIFF)

Aucun film tchèque depuis le triomphe de Petr Zelenka avec Year of the Devil, en 2002,  n’avait remporté le Globe de cristal du Festival de Karlovy Vary. Samedi soir, lors de la clôture de la 52ème édition de l’événement, la prouesse a enfin été renouvelée par Václav Kadrnka, avec Little Crusader [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Václav Kadrnka
fiche film
]
.

Le film, qui pourrait être décrit comme un road movie médiéval abstrait, s’inspire d’un poème épique de Jaroslav Vrchlický sur la mythologique Croisade des enfants. Le jury, composé d’Anna BrüggemannSarah FlackCiro GuerraMichel Merkt et Štefan Uhrík, a accordé à Kadrnka le premier prix majeur de sa carrière.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Un autre réalisateur de la région a été récompensé : le Slovaque Peter Bebjak pour la mise en scène de The Line [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrey Yermak
interview : Peter Bebjak
fiche film
]
, un thriller de gangster qui se passe à la frontière slovaco-ukrainienne. Men Don’t Cry [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alen Drljević
fiche film
]
, du Bosnien Alen Drljevič, sur les rivalités entre pays d’ex-Yougoslavie, a quant à lui reçu le Prix spécial du jury;

Du côté des interprètes, Jowita Budnik et Eliane Umuhire, les actrices principales de Birds Are Singing in Kigali [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joanna Kos-Krauze
fiche film
]
 de Joanna Kos-Krauze et feu Krzysztof Krauze, sur les conséquences du génocide rwandais, ont été récompensées ensemble. Alexander Yatsenko a eu le prix du meilleur acteur pour son rôle dans Arrhythmia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Boris Khlebnikov
fiche film
]
 du Russe Boris Khlebnikov.

Étonnament, un des meilleurs films de la compétition, The Cakemaker [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ofir Raul Graizer
fiche film
]
 de l’Israélien Ofir Raul Graizer, est reparti bredouille. Le film américain Keep the Change et la jeune actrice roumaine Voica Oltean (Breaking News [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Iulia Rugină
fiche film
]
 de Iulia Rugină) ont remporté des mentions spéciales.

Dans la section parallèle East of the West, c’est le film russe How Viktor "the Garlic" Took Alexey "the Stud" to the Nursing Home [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 d’Alexander Hant qui l’a emporté, et Dede [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de la Géorgienne Mariam Khatchvani a eu une mention spéciale. Le vainqueur de la compétition réservée aux documentaires est l’hilarant carnet de bord familial Lots of Kids, a Monkey and a Castle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gustavo Salmerón
fiche film
]
, de l’Espagnol Gustavo Salmerón, et Atelier de conversation [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de l’Autrichien Bernhard Braunstein a eu une mention spéciale

Lors de la cérémonie de clôture, des hommages ont été rendus à l’acteur américain Jeremy Renner et au réalisateur tchèque Václav Vorlíček, qui ont reçu le Prix du Président du festival Jiří Bartoška de ses mains. Le président du festival a aussi primé Casey Affleck et Uma ThurmanKen Loach et Paul Laverty ont obtenu un Globe de cristal pour leur remarquable contribution au cinéma mondial.

La prochaine édition du Festival de Karlovy Vary se tiendra du 29 juin au 7 juillet.

Palmarès complet du 52ème Festival de Karlovy Vary :

Compétition

Globe de cristal du meilleur film
Little Crusader [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Václav Kadrnka
fiche film
]
 – Václav Kadrnka (République tchèque/République slovaque/Italie)

Prix spécial du jury
Men Don’t Cry [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alen Drljević
fiche film
]
 – Alen Drljevič (Bosnie-Herzégovine/Slovénie/Croatie/Allemagne)

Mise en scène
Peter Bebjak - The Line [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrey Yermak
interview : Peter Bebjak
fiche film
]
 (République slovaque/Ukraine)

Meilleure actrice
Jowita Budnik, Eliane Umuhire - Birds Are Singing in Kigali [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joanna Kos-Krauze
fiche film
]
 (Pologne)

Meilleur acteur
Alexander Yatsenko - Arrhythmia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Boris Khlebnikov
fiche film
]
 (Russie/Finlande/Allemagne)

Prix spécial du jury, meilleur premier long-métrage
Keep The Change - Rachel Israel (USA)

Prix spécial du jury, meilleure actrice
Voica Oltean - Breaking News [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Iulia Rugină
fiche film
]
 (Roumanie)

East of the West

Meilleur film
How Viktor "the Garlic" Took Alexey "the Stud" to the Nursing Home [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Alexander Hant (Russie)

Prix spécial du jury
Dede [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 – Mariam Khatchvani (Géorgie/Royaume-Uni)

Compétition documentaires

Meilleur film
Lots of Kids, a Monkey and a Castle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gustavo Salmerón
fiche film
]
 – Gustavo Salmerón (Espagne)

Prix spécial du jury
Atelier de conversation [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 – Bernhard Braunstein (Autriche/France/Lichtenstein)

Autres prix

Prix du public
Wind River - Taylor Sheridan (États-Unis)

Prix FIPRESCI
Keep The Change - Rachel Israel

Prix du jury oecuménique
The Cakemaker [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ofir Raul Graizer
fiche film
]
 – Ofir Raul Graizer (Israël/Allemagne)

Prix FEDEORA
Mariţa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cristi Iftime
fiche film
]
 – Cristi Iftime (Roumanie)
Mention spéciale
Blue Silence [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Bülent Öztürk
fiche film
]
 - Bülent Öztürk (Turquie/Belgique)

Label Europa Cinemas
Men Don't Cry - Alen Drljević

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy