email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

NIFFF 2017 Prix

Super Dark Times triomphe au Festival du film fantastique de Neuchâtel

par 

- Ce film de l’Américain Kevin Phillips a remporté la Narcisse du meilleur film de la 17e édition de l’événement suisse. Parmi les lauréats européens figure El Bar

Super Dark Times triomphe au Festival du film fantastique de Neuchâtel
El Bar d'Álex de la Iglesia

Super Dark Times, de Kevin Phillips, a remporté la Narcisse du meilleur film du Festival du film fantastique de Neuchâtel (abrégé en NIFFF en anglais) où il a conquis le public comme la critique. Le film, qui se passe dans les années 1990, met en scène avec une sincérité effroyable les angoisses et les peurs d’une génération qui a perdu tous ses points de repère. Parmi les films européens qui ont été primés au festival suisse, on trouve El Bar [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alex de la Iglesia
fiche film
]
 de l’Espagnol Alex de la Iglesia (Meliès d’argent du meilleur long-métrage fantastique européen), le film belge Mon ange [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Harry Cleven
fiche film
]
 d’Harry Cleven (mention spéciale du meilleur long-métrage fantastique européen) et Hostile [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Mathieu Turi (Prix de la jeunesse).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En neuf jours, l’événement a attiré 37 000 visiteurs (1000 de plus que l’année dernière), un résultat très positif dont les organisateurs sont ravis. Le public, diversifié, comprend tant des cinéphiles épris de cinéma de genre que des professionnels du secteur voulant partager leur passion et leur savoir-faire.

La directrice artistique du festival, Anaïs Emery, souligne le succès qu’ont obtenu les temps forts du programme, notamment l’arrivée, très attendue, de l’”enfant terrible” du cinéma japonais, Takashi Miike : “le programme 2017, dit-elle, a exprimé le potentiel présent et futur du Festival de Neuchâtel, un festival à l’identité unique et forte”.

En tout, la 17e édition du Festival de Neuchâtel a présenté 94 longs-métrages et 59 courts venus de 43 pays. Dix films ont fait là leur avant-première mondiale, 54 leur avant-première suisse. À côté des projections, l’événement a proposé 75 conférences et rencontres.

Maintenant que le festival est terminé, il va falloir attendre cet automne pour suivre le NIFFF ON TOUR. Parmi les autres initiatives de Neuchâtel, il faut souligner aussi le succès de “Future Storyworlds VR : appel à projets”, organisé avec Kenzan StudiosTHE Port at CERNCineGlobe et Geneva Centre for Security Policy, qui permet de réfléchir sur l’impact des nouvelles technologies sur la narration au moyen d’un concours ouvert aux projets les plus visionnaires et innovants (d’anticipation ou liés aux risques existentiels liés au développement technologique). Future Storyworlds VR offrira à quelques scénaristes indépendants la possibilité de participer à un atelier exceptionnel pendant lequel leurs scénaristes seront analysés par des experts. Les dix finalistes passeront deux jours au CERN pour tester et développer leurs traitements de la dystopie et des expériences en réalité virtuelle immersive, après quoi trois projets seront retenus qui seront développés en collaboration avec des studios spécialisés dans la réalité virtuelle. Enfin, le NIFFF sera présent au VIFFF (acronyme de “Vevey  International Funny Film Festival”) à travers la rétrospective “Rions dans l’espace” (déjà proposée à Neuchâtel, ce programme sera enrichi à Vevey par quelques titres supplémentaires).

Palmarès du Festival de Neuchâtel 2017 :

Compétition internationale

Prix Giger - “Narcisse” du meilleur film 
Super Dark Times – Kevin Phillips (États-Unis)

Meliès d’argent du meilleur long-métrage fantastique européen 
El Bar [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alex de la Iglesia
fiche film
]
 – Alex de la Iglesia (Espagne)

Mention spéciale
Mon ange [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Harry Cleven
fiche film
]
 - Harry Cleven (Belgique/France)

Prix de la critique internationale 
The Endless - Justin Benson & Aaron Moorhead (États-Unis)

Prix Imaging The Future des meilleurs décors 
The Endless - Justin Benson & Aaron Moorhead

Prix Denis-De-Rougemont de la jeunesse 
Hostile [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Mathieu Turi (France/Belgique/Maroc)

Autres

Prix du meilleur film asiatique 
Trapped - Vikramaditya Motwane (Inde)

Prix RTS du public (compétition internationale et compétition asiatique) 
Jojo’s Bizarre Adventure: Diamond is Unbreakable – Takashi Miike (Japon)

Prix H.R. Giger “Narcisse” du meilleur court-métrage (attribué par le public)
Die Brücke über den Fluss - Jadwiga Kowalska (Suisse)

Méliès d’argent du meilleur court-métrage fantastique européen 
Die Brücke über den Fluss - Jadwiga Kowalska (Suisse)

Prix Taurus Studio de l’innovation (compétition courts-métrages suisses) – bon de 2000 francs suisses pour la post-production sonore 
Sons of Bitches - Arnaud Baur (Suisse)

Fantastic Web Contest II
Le 5e Cavalier - Julien Dumont, Kennocha Baud, J.D. Schneider, DBFX Workshop (Suisse)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy