email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

OSCARS 2018 Finlande

Tom of Finland se lance vers les Oscars

par 

- Ce portrait par Dome Karukoski de l’artiste Touko Laaksonen représente la Finlande dans la course aux nominations pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère

Tom of Finland se lance vers les Oscars
Tom of Finland de Dome Karukoski

Tom of Finland [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dome Karukoski
fiche film
]
du Finlandais Dome Karukoski, présenté l’année dernière en ouverture du Festival international du film de Norvège de Göteborg, et pré-listé pour les EFA 2017, a été choisi hier pour représenter la Finlande dans la course aux nominations pour l’Academy Award du meilleur film en langue étrangère.

“C’est un beau portrait d’un Finlandais parmi les plus connus dans le monde, un film historique merveilleusement designé et tourné”, a dit le comité de sélection, qui a particulièrement apprécié la performance de l’acteur principal, Pekka Strang, dans le rôle de l’inimitable artiste Touko Laaksonen.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“Ils appelaient ça sale : c’est devenu une révolution” : voilà le slogan de la biographie de Laaksonen, “le créateur le plus influent d’images pornographiques gay”, selon l’historien de la culture américain Joseph W Slade. Tom of Finland, né en 1920 à Kaarina, au sud-ouest du pays, de parents enseignants, s’est installé à Helsinki en 1939 pour étudier la publicité. C’est là qu’il s’est mis à dessiner des images érotiques, pour son propre plaisir. 

“À vrai dire, je croyais que Laaksonen était américain. Il avait l’air américain, et la Finlande n’était pas le plus gros marché. J’ai su qu’il était finlandais quand il est mort en 1991”, se souvient Karukoski, qui s’est vu soumettre l’idée de ce film par le scénariste et producteur Aleksi Bardy, qui l’a ensuite écrit et produit via Helsinki Filmi

“Pendant les 20 à 23 années où il a travaillé en agence de pub à Helsinki, c’est la nuit qu’il vivait sa passion, dessinait ses utopies et fantasmes. Quand il a déménagé à Los Angeles, il en a fait son quotidien. Ça a dû être un moment de révélation pour lui. Ce qui me surprend, c’est que son histoire est nouvelle pour autant de gens”, conclut Karukoski.

Tom of Finland, raconté du point de vue finlandais, c’est aussi un pan de l’histoire mondiale de la conquête de  leurs droits par la communauté homosexuelle. Après avoir servi son pays pendant la Seconde Guerre mondiale, Laaksonen a retrouvé une Finlande d’après-guerre grise et conservatrice, où l’homosexualité était illégale. C’est pour cela que sa vie sexuelle et ses dessins sont restés si longtemps un secret.

Le film précédent de Karukoski, The Grump [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2014), est devenu le quatrième film finlandais depuis 2000 à dépasser 400 000 entrées : avec 458 637 entrées, il a représenté cette année 27% du marché national. Il prépare actuellement son premier film en anglais, Tolkien, un film sur l’auteur britannique JRR Tolkien scénarisé par David Gleeson, produit par Fox Searchlight et Chemin Entertainment, avec Nicholas Hoult et Lily Collins dans les rôles principaux.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.