email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ABYCINE 2017

Le 19e Festival Abycine commence vendredi

par 

- Le Festival du film d’Albacete va proposer, du 20 au 28 octobre, un programme succulent, notamment l’avant-première mondiale d’El club de los buenos infieles

Le 19e Festival Abycine commence vendredi
El club de los buenos infieles de Lluís Segura

El club de los buenos infieles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lluís Segura, avec Fele Martínez, Jordi Vilches et Adrián Lastra, un film produit par Escándalo Films, Casual Films et WKND qui a été tourné en trois semaines avec un budget très restreint de 60 000 euros, va faire son avant-première mondiale au XIXe Festival du film Abycine d’Albacete. Le manifestation, qui propose un programme soigné et des activités industrie intéressantes comme Abycine Lanza (lire l’article), va commencer demain 20 octobre dans la ville de la Mancha et se prolonger qu’au samedi 28, avec une clôture assurée par le documentaire-phénomène de l’année : Muchos hijos, un mono y un castillo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gustavo Salmerón
fiche film
]
,de Gustavo Salmerón.  

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Albacete va aussi accueillir Fernando Franco, qui va tenir un atelier de mise en scène et recevoir le Prix Jeune Film pour son deuxième long-métrage, Morir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, avec le duo Marián Alvarez-Andrés Gertrudix, un film présenté tout récemment au Festival de San Sebastian. C’est également de l’événement basque qu’arrive La vida y nada más [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antonio Mendez Esparza
fiche film
]
d’Antonio Mendez Esparza, un drame tourné en Floride en anglais qui fait partie de la section Abycine Indie de même que Most Beautiful Island [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ana Asensio
fiche film
]
d’Ana Asensio (lui aussi tourné Outre-Atlantique, à New York plus précisément), projeté à Sitges et Londres ces derniers jours.

Parmi les documentaires sélectionnés, on peut citer El silencio roto de la productrice Piluca Baquero, sur le harcèlement à l’école, avec des illustrations de Javier de Juan, et Alberto García-Álix. La línea de sombra [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Nicolas Combarro, un autre premier long-métrage qui trace un portrait du merveilleux photographe.

César Sabater, également novice à la mise en scène, va présenter la comédie gastronomique Paella Today! [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, où interviennent notamment Pablo Rivero, Brays Efe et Pablo Carbonell. Le festival va accueillir non seulement une vaste sélection de courts-métrages, mais aussi la projection de La llamada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Javier Calvo et Javier Amb…
fiche film
]
des “Javis”, pour accompagner la remise du Prix Jeune Trajectoire à une de ses comédiennes, Macarena Garcia.

Enfin, le nouveau volet Talentos Lanza réunit des projets qui sont passés par le premier marché Lanza l’année dernière, comme Été 1993 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carla Simón
fiche film
]
, le premier film encensé de Carla Simón, choisi pour représenter l’Espagne dans la course aux nominations pour les prochains Oscars, mais aussi Júlia ist [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Elena Martín
fiche film
]
d’une autre novice catalane, Elena Martín, un film lui aussi très applaudi dans les festivals, ou encore le documentaire El mar nos mira de lejos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Manuel Muñoz Rivas
fiche film
]
du Sévillan Manuel Muñoz (présenté au dernier Festival de Berlin) et Demonios tus ojos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pedro Aguilera
fiche film
]
de Pedro Aguilera (au programme de Rotterdam 2017).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy