email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLIN 2018 Panorama

Désobéissance, anti-machisme et importance du corps au Panorama de Berlin

par 

- Onze des titres de la grande section berlinoise, pour la première fois dirigée par Paz Lázaro, ont été dévoilés

Désobéissance, anti-machisme et importance du corps au Panorama de Berlin
That Summer de Göran Hugo Olsson

Alors que les organisateurs du Festival de Berlin se félicitent de la sélection, au sein de la pré-liste pour les nominations à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, de quatre des films de son programme officiel 2017 (news), les onze premiers titres sélectionnés au Panorama de sa 68e édition (15-25 février 2018) ont été annoncés.

La deuxième grande section berlinoise, nouvellement dirigée par l’ancienne directrice des programmes Paz Lazaro, épaulée par Michael Stütz and Andreas Struck (Wieland Speck, qui a guidé le Panorama pendant 25 ans, est désormais consultant), sera placée cette année sous le signe de la désobéissance, de la résistance au machisme et du corps en mouvement.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

On note aussi une belle représentation du cinéma sud-américain, notamment argentin, avec deux films dont une coproduction avec l’Europe, et brésilien, avec trois titres dont une coproduction avec l’Allemagne et la France : le documentaire THF: Central Airport [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Karim Aïnouz
fiche film
]
de Karim Aïnouz (en compétition il y a quatre ans avec Praia do futuro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), sur les réfugiés qui vivent dans les hangars de l’ancien aéroport berlinois de Tempelhof. Le Brésil est aussi représenté par le documentaire franco-grec Obscuro Barroco [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Evangelia Kranioti, sur l’icône transsexuelle brésilienne Luana Muniz. 

Le seul autre titre entièrement européen intégré pour le moment au Panorama est le long-métrage de fiction autrichien L'Animale, sur une lycéenne, membre d’une clique de motocross, qui est partagée entre son besoin de faire partie d’un groupe et le poids de la domination masculine. 

On remarque aussi le retour du Suédois Göran Hugo Olsson (Black Power Mixtape [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) avec That Summer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui réunit des images filmées en 1972 Peter Beard et Lee Radziwill (la soeur de Jackie O), ou encore Andy Warhol. 

Liste des premiers films sélectionnés dans la section Panorama de Berlin 2018 :

Panorama

L'Animale [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katharina Mückstein
fiche film
]
- Katharina Mückstein (Autriche)
La omisión [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Sebastián Schjaer (Argentine/Pays-Bas/Suisse) 
Profile - Timur Bekmambetov (États-Unis/Royaume-Uni/Chypre)
Malambo, el hombre bueno - Santiago Loza (Argentine)
River's Edge - Isao Yukisada (Japon) 
YochoKiyoshi Kurosawa (Japon)

Panorama Dokumente

Bixa TravestyClaudia PriscillaKiko Goifman (Brésil)
Ex ShamanLuiz Bolognesi (Brésil)
Obscuro Barroco [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- Evangelia Kranioti (Grèce/France)
That Summer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Göran Hugo Olsson (Suède/Danemark/États-Unis)
THF: Central Airport [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Karim Aïnouz
fiche film
]
Karim Aïnouz (Allemagne/Brésil/France)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.