email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BOX OFFICE Allemagne

Un bilan 2017 au beau fixe dans les cinémas allemands

par 

- Avec le nombre de salles le plus haut en 10 ans, les entrées et recettes enregistrent une hausse légère mais solide, de même que la part de marché du cinéma allemand

Un bilan 2017 au beau fixe dans les cinémas allemands
Suck Me Shakespeer 3 de Bora Dagtekin

À la veille de l'ouverture du 68e Festival de Berlin, la FFA (Autorité de régulation du cinéma allemand), qui fête cette année son 50e anniversaire, a publié le bilan 2017 de la fréquentation des cinémas outre-rhénans, et il se caractérise par une croissance légère mais solide à tous les niveaux, après l'inflexion générale subie en 2013, progressivement redressée. 122,3 millions d'entrées ont été vendues (contre 121,1 millions en 2016), pour 1056 millions d'euros de recettes (1023 millions en 2016) et le deuxième chiffre d'affaires total le plus haut de tous les temps.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La tendance positive est liée à l'augmentation du nombre des salles (qui est passé de 4739 en 2016 à 4803 – en grande partie au profit des villes de moins de 50 000 habitants, souligne Peter Dinges, le directeur de la FFA –, un chiffre qu'on n'avait pas vu depuis dix ans), mais elle ne se limite pas aux résultats généraux du box-office : la part de marché des productions allemandes a également grimpé de 22,7% à 23,9% (en spectateurs). En tout, les sorties locales de l'année ont vendu 28,3 millions d'entrées contre 27,7 millions l'année précédente, le tout principalement grâce au succès d'un gros blockbuster outre-rhénan, Suck Me Shakespeer 3 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui pour être la seule production allemande du Top 10, a devancé tous ses homologues américains et s'est arrogé le premier rang.

Le troisième volet de la saga de Bora Dagtekin, a séduit entre sa sortie le 26 octobre 2017 (avec Constantin) et la fin de l’année quelques 5,9 millions de spectateurs (dont plus d'1,7 million en son premier week-end), suivi par Star Wars - Les Derniers Jedi (autour de 5,2 millions d'entrées début janvier), qui n’est certes sorti que le 14 décembre et l'a doublé au niveau des recettes. Quatre autres films allemands ont bien fonctionné dans les salles en 2017 : Bullyparade – The Movie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du comique Michael "Bully" Herbig (13e du classement avec 1,9 million d'entrées), Bibi & Tina 4 – Tohuwabohu Total [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Detlev Buck (16e ; 1,7M), Windstorm and the Wild Horses [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Katja von Garnier (26e ; 1,1M) et Four Against the Bank [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Wolfgang Petersen (avec les stars Til Schweiger, Matthias Schweighöfer et le précité Herbig ; plus d'1,1million d'entrées), sorti le 25 décembre 2016. En tout, sur 233 nouveaux longs-métrages de production outre-rhénane à l'affiche l'année dernière (244 en 2016), 143 étaient des fictions, 90 des documentaires et 76 des coproductions internationales.

Dinges est optimiste pour 2018, avec parmi les titres à attendre les nouveaux films avec Schweiger (Klassentreffen 1.0), Schweighöfer (100 Dinge) et Herbig (Ballon), plus l'ambitieux Jim Knopf und Lukas der Lokomotivführer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dennis Gansel, le road movie 25KM/H [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Markus Goller avec Lars Eidinger, Roads [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sebastian Schipper (Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sebastian Schipper
fiche film
]
) et The Silent Revolution [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Lars Kraume, au programme des séances de gala du Festival de Berlin. On note aussi que parmi les 19 candidats à l'Ours d'or, quatre sont des productions allemandes, tandis qu'une coproduction soutenue par la FFA, Une femme fantastique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, figure parmi les cinq nominés pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.