email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS Portugal

Critique : Apparition

par 

- Ce drame existentiel, qui marque le retour de Fernando Vendrell après 12 ans d'absence, vient de sortir au Portugal

Critique : Apparition
Jaime Freitas et Victória Guerra dans Apparition

Le producteur et réalisateur Fernando Vendrell fait son retour dans les salles avec Apparition [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, adaptation du roman éponyme publié en 1959 par le regretté Vergílio Ferreira qui a marqué un tournant dans sa carrière, un passage du néoréalisme à des idées plus existentialistes.

C’est précisément cet existentialisme (avec les méditations profondes et philosophiques sur la nature humaine dans un monde sans Dieu qui vont avec) qui constituait le plus gros challenge pour la transposition du livre à l’écran. Il y avait un vrai risque qu’Apparition devienne une sorte d’essai filmé, mais João Milagre et Fátima Ribeiro ont relevé le défi et composé un scénario qui cadre avec les interrogations tourmentées du roman tout en parvenant à développer en parallèle une intrigue solide qui évite le recours, trop facile et prévisible, à une narration en voix-off.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film commence avec l’arrivée d’un jeune professeur de lycée dans une ville de province, mais Alberto (incarné par Jaime Freitas, dans son second rôle en tête d’affiche cette année, après Amor Amor [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jorge Cramez) va se rendre compte petit à petit que s'adapter à la vie de village n'est pas aussi facile qu'il le pensait. Il fait aussi la connaissance du docteur du coin et de ses trois filles, avec qui il développe une relation partagée, entre attraction mutuelle et répulsion.

La benjamine de la famille, Cristina, encore adolescente, est une pianiste prodige qui fascine Alberto. L'aînée, Ana, est une femme frustrée, mariée à un rustre. La soeur du milieu, Sofia (Victória Guerra), est un esprit bohème, une femme qui refuse de se soumettre aux stéréotypes féminins, à une époque où l’égalité hommes-femmes n’était pas encore d’actualité. C’est d'ailleurs l’attitude audacieuse de Sofia qui va provoquer un conflit entre Alberto et son élève Carolino, et aboutir à un meurtre : celui de Sofia.

Apparition, entièrement tourné dans la ville d’Évora, utilise très bien tous ses extérieurs (squares, écoles, ruelles médiévales) pour remettre en contexte le quotidien élégant mais étouffant de ses personnages. En effet, l'histoire de passe pendant la dictature, une période pendant laquelle tout mauvais comportement (et toute remise en question des réalités humaines, sociales ou politiques du moment) était au moins déconseillé, voire tout simplement réprimé. 

Non seulement Apparition remet au goût du jour le travail d’un auteur un peu oublié, le film donne aussi à Vendrell l’occasion de montrer ses talents de réalisateur. Pour rappel, Vendrell n’a pas tourné de film depuis Pelé en 2006. Depuis, il s’est consacré à la production, pour la télévision et le cinéma, à travers sa société David & Golias, également productrice d’Apparition. Le film est à présent dans les salles au Portugal, distribué par Nos Audiovisuais.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais par Florian Etcheverry)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy