email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Italie / France

Début de Rendez-Vous, le festival du nouveau cinéma français à Rome

par 

- La 8e édition de l'événement proposera du 4 au 10 avril plus de 30 films et un cycle Arnaud Desplechin, après quoi il ralliera Turin, puis Milan, Naples, Palerme, Florence et Bologne

Début de Rendez-Vous, le festival du nouveau cinéma français à Rome
Jusqu'à la garde de Xavier Legrand

Rendez-Vous, le festival du nouveau cinéma français va commencer le 4 avril à Rome, avec comme film d'ouverture Jusqu'à la garde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Legrand
fiche film
]
de Xavier Legrand, Lion d'argent de la mise en scène et Lion du futur du meilleur premier film à la 74e Mostra de Venise. Tout au long de cette 8e édition, l'événement, instigué par l'Ambassade de France et organisé par l’Institut Francais - Centre Saint-Louis, va proposer plus de 30 films, 4 gros plans, une section documentaire, des masterclasses et des avant-premières. Après Rome, où le festival s'achèvera le 10 avril, le programme parcourra l'Italie pendant un mois pour s'arrêter à Turin, Milan, Naples, Palerme, Florence et Bologne.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

Cette édition est dédiée à Valeria Bruni Tedeschi, qui représente le grand cinéma d'auteur et le lien artistique fort entre la France et l'Italie. Elle donnera le 4 avril, à la Maison du cinéma, une masterclasse suivie par deux projections spéciales : Folles de joie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Paolo Virzì
fiche film
]
de Paolo Virzì et Les Mains en l'air [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Romain Goupil. Le 5 avril, l'actrice et réalisatrice rencontrera le public au Cinema Nuovo Sacher (dont le directeur n'est autre que Nanni Moretti) pour présenter, aux côtés de son co-réalisateur Yann Coridian, le documentaire Une jeune fille de 90 ans [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

La longue liste d'invités du festival comprend Arnaud Desplechin, qui rencontrera le public romain les 9 et 10 avril au Cinema Nuovo Sacher, à l'occasion du cycle dédié à son travail “Ici et ailleurs : le cinéma comme roman”, qui comprend une masterclasse et cinq titres dont son dernier, Les Fantômes d'Ismaël [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Arnaud Desplechin
fiche film
]
, qui a fait l'ouverture du Festival de Cannes 2017 (sortie en Italie le 19 avril). Desplechin présentera son film au public aux côtés des acteurs Alba Rohrwacher et Louis Garrel. Rome recevra aussi la visite de Robert Guédiguian et Ariane Ascaride pour La Villa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robert Guédiguian
fiche film
]
, en compétition à la dernière Mostra. Bruno Dumont accompagnera Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
, dévoilé l'année dernière à la Quinzaine des Réalisateurs, et Laurent Cantet L’Atelier [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
, titre cannois de la section Un Certain Regard. Claire Denis sera présente avec Un beau soleil intérieur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le film d'ouverture de la 49e Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, où il a reçu le Prix SACD ex aequo avec L’Amant d’un jour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Garrel), distribué en Italie par Cinema Srl. Le thriller érotique L'Amant double [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de François Ozon est également au programme (distribué en Italie par Academy Two). 

Parmi les nouveaux réalisateurs français que le public italien pourra découvrir, on trouve Léonor Serraille avec Jeune Femme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Léonor Serraille
fiche film
]
, Caméra d’or l'année dernière à Cannes, le duo Dominique Abel-Fiona Gordon avec Paris pieds nus [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dominique Abel, Fiona Gordon
fiche film
]
Albert Dupontel avec Au revoir là-haut [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Antony Cordier avec son troisième long-métrage, Gaspard va au mariage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antony Cordier
fiche film
]
, l'acteur et réalisateur Samuel Jouy avec Sparring [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, interprété par Mathieu Kassovitz.

La section documentaire comprend deux titres au-delà du film de Valeria Bruni Tedeschi et Yann Coridian: Nul homme n’est une île [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dominique Marchais et Makala [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Gras
fiche film
]
d'Emmanuel Gras.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.