email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

MALAGA 2018

Critique : Las distancias

par 

- Elena Trapé fait preuve de beaucoup d'audace et de talent en orchestrant une réunion d'amis de longue date à Berlin, contaminée par les mensonges et le désenchantement

Critique : Las distancias
Miki Esparbé et Alexandra Jiménez dans Las distancias

Las distancias [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Elena Trapé
fiche film
]
, qui vient de faire son avant-première mondiale en compétition au 21e Festival du cinéma en espagnol de Malaga, est sans nul doute un des titres les plus intéressants de la sélection, et les mieux placés pour repartir avec le premier prix, la Biznaga d'or. Il s'agit du deuxième long-métrage de fiction d'Elena Trapé, diplômée de l'ESCAC, déjà remarquée pour son premier long-métrage, Blog [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui avait été présenté dans la section Zabaltegi du Festival de San Sebastian 2010. Elle a aussi à son actif plusieurs courts-métrages, de nombreuses publicités et le documentaire Palabras, mapas, secretos y otras cosas, sur la réalisatrice Isabel Coixet, qu'elle admire beaucoup et qui l'a épaulée en tant que productrice déléguée pour ce deuxième film plus qu'intéressant.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Tourné à Berlin l'hiver, Las distancias est empreint de la froideur, l'hostilité et les lumières pâles qu'a la grande ville allemande à cette saison (il faut souligner le travail superbe du directeur de la photographie, Julian Elizalde) à chaque scène, y compris en intérieur (il y a beaucoup de scènes de bars ou en appartement). Le titre est évocateur : comme le temps, les kilomètres, les expectatives et les parcours individuels ont tendance à éloigner les gens les uns des autres - dans ce cas précis, il s'agit d'un groupe d'amis qui tentent, en vain, de revivre l'enthousiasme, la légèreté et la camaraderie du temps de leurs études ensemble, quand ils formaient une bande joyeuse et unie. 

Trapé a réuni un groupe d'acteurs formidables (Alexandra Jiménez, Bruno Sevilla, María Ribera et Isak Férriz) pour incarner ces amis de longue date (et le conjoint de l'un d'entre eux) qui décident, en guise de cadeau pour ses 35 ans, de faire la grosse surprise à leur ami Comas (Miki Esparbé, également magnifique) de lui rendre visite à Berlin le temps d'un week-end. Cependant, la vie berlinoise de ce dernier n'est pas aussi brillante qu'il l'avait laissé paraître lors de ses visites à Barcelone, et il n'est pas exactement ravi de l'effort qu'ont fait ses amis de venir le voir. Ainsi, la fête commence normalement... puis va de mal en pis. 

Petit à petit, en effet, le scénario, composé par la réalisatrice avec Miguel Ibáñez Monroy et Josan Hatero, fait tomber les masques de tous les personnages et les laisse à nu face à leurs conflits, leurs contradictions et leurs malheurs. Personne ne va échapper à ce sort pendant cette réunion d'amis parasitée par le désenchantement et la frustration, mais Trapé montre tout cela avec subtilité, à travers des silences, des regards et des ellipses plus éloquentes et dramatiques que la plus retentissante des colères. Le cruel passage du temps, les décisions prises, les désirs inaccomplis, les questions existentielles : voilà les problèmes épineux qu'expose chaque scène, brillamment écrite et filmée, de ce film qui dérange et inquiète, car il met le doigt sur les douloureuses fissures des relations humaines, si fragiles et si désenchantées.

Las distancias a été produit par Coming Soon Films (Marta Ramirez) en collaboration avec Miss Wasabi (Isabel Coixet) et avec le soutien de l'ICEC (Institut Català de les Empreses Culturals), l'ICAA-Instituto de la Cinematografía y de las Artes Audiovisuales, la Radiotélévision espagnole (RTVE) et TV3-TElevisió de Catalunya. En Espagne, le film sera distribué par Sherlock Films. Ses ventes internationales sont assurées par la maison italienne True Colours.

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.