email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Macédoine du Nord

Le cinéma européen, mondial et queer sous le feu des projecteurs à Skopje

par 

- Le 21e Festival de Skopje présente dans la capitale macédonienne un large éventail de films, du 19 au 26 avril

Le cinéma européen, mondial et queer sous le feu des projecteurs à Skopje
Year of the Monkey de Vladimir Blaževski

Après 20 éditions, le Festival du film de Skopje revient cette année du 19 au 26 avril dans la capitale macédonienne, avec un programme réunissant une alléchante sélection de films du monde entier. Dans le cadre de cette 21e édition, le festival met à l’honneur le cinéma mondial et européen, en plus de réserver une place de choix à la récente production nationale et à deux sections thématiques : Queer Focus et une rétrospective d’Alfred Hitchcock.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le festival a débuté hier avec la présentation en avant-première mondiale du nouveau film du réalisateur du cru Vladimir Blaževski, intitulé Year of the Monkey, une coproduction entre la Macédoine, la Serbie, la Slovénie et le Kosovo. La sélection macédonienne, composée de courts-métrages (fiction et documentaire), comprend des productions d'Igor Ivanov, de Konstantin Plevnesh et de Miliana Lenak.

En ce qui concerne les films européens, le programmateur Nawid Sarem a intégré à la sélection certaines œuvres parmi les plus en vue du moment : Cœurs purs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto De Paolis
fiche film
]
de Roberto De Paolis, ¾ [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ilian Metev
fiche film
]
d’Ilian Metev, Valley of Shadows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Matzow Gulbrandsen
fiche film
]
de Jonas Matzow Gulbrandsen et Holiday [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Victoria Carmen Sonne
fiche film
]
d’Isabella Eklöf. Les nouveaux longs-métrages de Nabil Ayouch, Muayad Alayan et Santiago Mitre, entre autres, sont présentés dans le cadre du Panorama Cinéma du monde. Une section est dédiée à la France qui comprend La Surface de réparation [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Christophe Régin, Ava [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Léa Mysius
fiche film
]
de Léa Mysius, Les Garçons sauvages [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bertrand Mandico
fiche film
]
de Bertrand Mandico et Petit Paysan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hubert Charuel
fiche film
]
, d’Hubert Charuel. La section consacrée au cinéma d’auteur accueille les oeuvres de cinéastes comme les frères Taviani.

Cette année, une place toute spéciale a été aménagée pour le cinéma queer, à travers lequel, d’après le programmateur Aleksandar Kovacevski, “le festival tente d’ouvrir la discussion sur la culture queer, de réexaminer les contextes, les expériences et les idées qu’elle recouvre à travers des films, et de créer un espace inclusif où la parole est donnée aux voix marginalisées”. Cette section comprend The Misandrists [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Bruce LaBruce, Disobedience [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sebastián Lelio, Hard Paint  de Marcio Reolon et Filipe Matzembacher et Beach Rats, d’Eliza Hittman.

Le festival, organisé avec le soutien de l'Agence macédonienne pour le cinéma et de la Ville de Skopje, propose également une rétrospective Alfred Hitchcock.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais par Séverine Meuleman)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy