email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ARRAS 2018

Le Arras Film Festival sort le grand jeu

par 

- Rafales d’avant-premières et de films inédits en France pour la 19e édition de l’événement dédié au cinéma européen qui se déroulera du 2 au 11 novembre

Le Arras Film Festival sort le grand jeu
Winter Flies d'Olmo Omerzu

A la fois manifestation populaire (plus de 45 000 spectateurs) et événement exigeant artistiquement, le Arras Film Festival dont la quasi-totalité de la programmation est dévolue au cinéma européen, a dévoilé le très attrayant programme de son édition 2018 qui se déroulera du 2 au 11 novembre.

Neuf films inédits dans l’Hexagone seront en lice pour l’Atlas d’Or 2019 qui sera décerné par un jury présidé par le cinéaste français Emmanuel Finkiel. Parmi eux se distinguent trois longs découverts en compétition à Karlovy Vary : Winter Flies [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olmo Omerzu
fiche film
]
du Slovène Olmo Omerzu qui y avait remporté le prix du meilleur réalisateur (et qui a été choisi comme candidat tchèque pour l’Oscar 2019 du meilleur film en langue étrangère), Panic Attack [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pawel Maslona
fiche film
]
du Polonais Pawel Maslona et Jumpman [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ivan I. Tverdovsky
fiche film
]
du Russe Ivan I. Tverdovsky. Seront également en course Duelles [+lire aussi :
critique
interview : Olivier Masset-Depasse
fiche film
]
du Belge Olivier Masset-Depasse (apprécié récemment à Toronto), Genesis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Árpád Bogdán, Andrea Tasch…
fiche film
]
du Hongrois Bogdan Arpad (dévoilé au Panorama de la Berlinale), One Step Behind the Seraphim [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Sandu
fiche film
]
de Daniel Sandu (vainqueur de huit prix Gopo 2018, dont celui de meilleur film  roumain de l’année), The Eternal Road [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antti-Jussi Annila
fiche film
]
de Antti Jussi Annila (récompensé par six prix Jussi 2018 dont celui de meilleur film finlandais de l’année), The Most Beautiful Couple [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Sven Taddicken
fiche film
]
de l’Allemand Sven Taddicken (dévoilé à Toronto) et Take It or Leave It [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Liina Trishkina-Vanhatalo (candidat estonien à l’Oscar).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’opulent menu des Découvertes Européennes inclut notamment Amanda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mikhaël Hers
fiche film
]
du Français Mikhaël Hers (très apprécié à Venise, dans la section Orizzonti), Border [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ali Abbasi
fiche film
]
du Danois Ali Abbasi (prix Un Certain Regard à Cannes), Frères de sang [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Damiano et Fabio D’Innocenzo
fiche film
]
des Italiens Damiano et Fabio D'Innocenzo (révélation du Panorama de la Berlinale), Sibel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Çağla Zencirci and Guillau…
fiche film
]
de la Turque Cagla Zencirci et du Français Guillaume Giovanetti (découvert en compétition à Locarno) ou encore Styx [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Wolfgang Fischer
fiche film
]
de l’Allemand Wolfgang Fischer (Label Europa Cinemas au Panorama de la Berlinale). Sont aussi en vitrine Emma Peeters [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicole Palo
fiche film
]
de la belgo-américaine Nicole Palo (qui a fait la clôture des Giornate degli autori vénitiennes), Utoya, 22 juillet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Erik Poppe
fiche film
]
du Norvégien Erik Poppe (présenté en compétition à Berlin), Sami, une jeunesse en Laponie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amanda Kernell
interview : Lars Lindstrom
fiche film
]
de la Suédoise Amanda Kernell (qui boucle un long parcours festivalier depuis sa première vénitienne en 2016), la comédie sur le fascisme Sono tornato [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Luca Miniero et Heavy Trip [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du duo finlandais Juuso Laatio - Jukka Vidgren. A signaler également un Focus Flandres (avec Ne tirez pas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stijn Coninx, King of the Belgians [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jessica Woodworth, Peter B…
fiche film
]
du duo Peter Brosens - Jessica Woodworth et Cargo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gilles Coulier
fiche film
]
de Gilles Coulier) et un Focus Animation (avec les titres cannois Chris The Swiss [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anja Kofmel
fiche film
]
d’Anja Kofmelet Another Day of Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raul de la Fuente
fiche film
]
du duo Raul de la Fuente - Damian Nenow, ainsi que Funan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Denis Do
fiche film
]
de Denis Do qui a triomphé à Annecy). 

La section Visions de l’Est est également particulièrement alléchante avec Sunset [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : László Nemes
fiche film
]
du Hongrois László Nemes, Alice T [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Muntean
fiche film
]
du Roumain Radu Muntean, Secret Ingredient [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Blagoj Veselinov
interview : Gjorce Stavreski
fiche film
]
du Macédonien Gjorce Stavreski, The Interpreter [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martin Šulík
fiche film
]
du Slovaque Martin Šulík, Leto [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ilya Stewart
fiche film
]
 du Russe Kirill Serebrennikov, The Little Comrade [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Estonienne Moonika Siimets et Miss Hanoï [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Tchèque Zdenek Viktora, sans oublier un Focus Polognede quatre films : Fugue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agnieszka Smoczyńska
fiche film
]
d’Agnieszka Smoczynska, The Man with the Magic Box [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de
Bodo Kox, Once Upon A Time In November [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Andrzej Jakimowski
fiche film
]
d’Andrzej Jakimowski et Back Home [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Magdalena Łazarkiewicz.

Enfin, le programme Cinémas du Monde proposera plusieurs coproductions européennes haut de gamme comme Tel Aviv on Fire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sameh Zoabi
fiche film
]
de l’Israélo-Palestinien Sameh Zoabi, Compañeros [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alvaro Brechner
fiche film
]
de l’Uruguayen Alvaro Brechner, Aga [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Milko Lazarov
fiche film
]
du Bulgare Milko Lazarov, Les Oiseaux de passage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
des Colombiens Ciro Guerra et Cristina Gallego, The Reports on Sarah and Saleem [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Palestinien Muayad Alayan, Les Héritières [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Paraguayen Marcelo Martinessi, Les Témoins de Lendsdorf [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amichai Greenberg
fiche film
]
de l’Israélien Amichai Greenberg et Les Éternels [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Chinois Jia Zhang-ke.

Une déferlante de près de 30 avant-premières, dont de très nombreux films français (sur lesquels Cineuropa reviendra en détail ultérieurement) accompagnés par leurs équipes, complète le programme de ce très séduisant 19e Arras Film Festival, avec entre autres la première mondiale de L’Empereur de Paris [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-François Richet.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.