email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Suisse

Carmen Jaquier dévoile les premiers détails sur son premier long-métrage, Foudre

par 

- Après le succès du film collectif Wonderland et le court-métrage Stars, créé avec l’artiste Nagi Gianni, la réalisatrice suisse se lance dans une nouvelle aventure

Carmen Jaquier dévoile les premiers détails sur son premier long-métrage, Foudre
La réalisatrice Carmen Jaquier

Le premier long-métrage de Carmen Jaquier, produit par la société genevoise Close Up, encore en phase de développement, commence à prendre forme petit à petit. Après le succès de Wonderland [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carmen Jaquier et Lionel R…
fiche film
]
, un film collectif  fait avec neuf autres metteurs en scène, et le court-métrage Stars, créé avec l’artiste Nagi Gianni, la réalisatrice suisse se lance dans une nouvelle aventure : Foudre, dont on ignore encore les dates de tournage, a obtenu une bourse Suissimage (400.000 francs suisses) dédiée aux jeunes réalisatrices (l'autre lauréate de cet important soutien financier est Ursula Meier).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Comme les travaux précédents de Jaquier, Foudre met en scène un personnage féminin fort et libre qui fait face aux dilemmes liés à la condition féminine dans une société qui relègue souvent la femme au rôle de spectatrice. La question autour de laquelle s'articule le film, dit la réalisatrice, est : "Et si Dieu était désir ?". C'est en partant de là qu'elle s'est mise à écrire le scénario de ce qui sera son premier long-métrage, mais va perpétuer un univers artistique déjà bien défini.

Nous sommes en 1900, l'été. La jeune Elisabeth va prononcer les voeux, mais la mort brutale de sa grande soeur l'oblige à quitter le couvent. Elle retourne alors vivre dans le village de son enfance pour aider ses parents à s'occuper de ses frères et soeurs. Petit à petit, le silence qui entoure la mort de sa soeur pousse Elisabeth à chercher des réponses dans le cercle de ses vieux amis, Paul, Emilie et Joseph. Après cinq ans d'absence, les retrouvailles avec ses trois amis de toujours va mettre à l'épreuve ses certitudes et l'amener à se confronter à la notion de désir. 

Carmen Jaquier parle des femmes, de leurs rêves et de leurs obsessions, et elle le fait à partir de leur regard. Elle se réapproprie un univers trop souvent décrit et mis en scène à partir d'un point de vue masculin. C'est sans doute ça la force de son univers artistique, à mi-chemin entre rêve et réalité, contrôle et liberté.

Foudre a été développé avec le soutien de MEDIA, de l’OFC, de Cinéforom et du Pour-cent culturel Migros.

Parallèlement à la réalisation de Foudre, Jaquier prépare un autre long-métrage avec son collègue Jan Gassmann : Les Paradis de Diana, sur une femme qui abandonne son compagnon et son enfant juste après son accouchement. Ce film est produit par 2:1 Films, en coproduction avec la société française Paraiso Production.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.