email print share on facebook share on twitter share on google+

FESTIVALS France / Roumanie

Panorama du Cinéma Roumain à Paris

par 

- 11 longs à l’affiche du 13 au 16 décembre avec des films signés entre autres Radu Jude, Corneliu Porumboiu, Radu Muntean, Ioana Uricaru et Daniel Sandu

Panorama du Cinéma Roumain à Paris
"Peu m'importe si l'histoire nous considère comme des barbares" de Radu Jude

Le cinéma Le Reflet Médicis accueillera du 13 au 16 décembre l’édition 2018 du Panorama du Cinéma Roumain à Paris. Au programme figurent 11 longs métrages (dont deux documentaires) et un court métrage qui seront projetés en présence des équipes des films et qui donnent une bel aperçu de la richesse d’une cinématographie régulièrement mise en valeur par les plus grands festivals internationaux et réussissant à faire émerger sans cesse de nouveaux talents.

L’événement proposera notamment deux films de Radu Jude (Ours d’argent du meilleur réalisateur à Berlin en 2015 pour Aferim! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Jude
fiche film
]
et prix spécial du jury à Locarnoen 2016 pour Coeurs cicatrisés [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Jude
fiche film
]
) : "Peu m'importe si l'histoire nous considère comme des barbares" [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Globe de Cristal 2018 du meilleur film à Karlovy Vary, projeté aussi à Toronto et candidat de son pays à l’Oscar 2019 du meilleur film en langue étrangère - sortie France le 20 février prochain via Météore Films) et le documentaire La Nation Morte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(découvert à Locarno en 2017).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Figure également à l’affiche l’excellent premier long métrage Un pas derrière les séraphins [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Sandu
fiche film
]
de Daniel Sandu, vainqueur de huit Gopo 2018 (les trophées annuels du cinéma roumain) dont les titres de meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario et meilleur acteur.

Est aussi en vitrine Alice T. [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Muntean
fiche film
]
de Radu Muntean qui a valu à Andra Guţi le Léopard de la meilleure actrice l’été dernier à Locarno etqui sera distribué en France par Bac Films (à une date encore non fixée).

La jeune réalisatrice Ioana Uricaru sera de la partie avec son premier long Lune de miel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ioana Uricaru
fiche film
]
, dévoilé cette année au Panorama de la Berlinale et qui sera lancé en France le 13 février par ASC Distribution.

A signaler également le documentaire Football infini [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’éclectique et talentueux Corneliu Porumboiu, dévoilé au Forum de la dernière Berlinale, le réalisateur Caméra d’Or à Cannes en 2006 travaillant maintenant à la post-production de son nouvel opus de fiction : The Passenger (ex Gomera – lire la news), une coproduction associant Roumanie, France et Allemagne qui sera vendue par mk2 Films.

Sont aussi en vitrine L'Histoire d'un fainéant [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Paul Negoescu, Court-circuit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Catalin Saizescu, La Famille Moromete 2 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stere GuleaSeule à mon mariage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marta Bergman
fiche film
]
de Marta Bergman et Hawaii [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jesús del Cerro (cinéaste espagnol ayant tourné six films en Roumanie).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.