email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

MARCHÉ France

46 premières de marché aux Rendez-Vous du cinéma français à Paris

par 

- Plus de 500 acheteurs, 45 sociétés de ventes, une centaine d’artistes et 120 journalistes internationaux seront en action du 17 au 21 janvier dans la capitale française

46 premières de marché aux Rendez-Vous du cinéma français à Paris
Celle que vous croyez de Safy Nebbou

Très bien placés quelques semaines en amont de l’European Film Market de la Berlinale, les Rendez-Vous du cinéma français à Paris, organisés par UniFrance, sont une formule ayant largement fait la preuve de son efficacité. La 21e édition qui se déroulera du 17 au 21 janvier ne dérogera pas à la règle, le marché accueillant cette année plus de 500 acheteurs (avec quelques plateformes venant s’ajouter aux distributeurs traditionnels) et 45 sociétés hexagonales de ventes internationales dont les line-up sont garnis de 160 films français (coproductions incluses, et plus si affinités…) dont 46 seront dévoilés en première de marche. Le tout sans oublier un junket XXL réunissant une centaine d’artistes français (cinéastes et interprètes) et près de 120 journalistes étrangers venus de 32 pays.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les vendeurs, au-delà de Memento Films International (lire l’article) et SND (news - un line-up enrichi d’un titre supplémentaire avec la comédie Play d’Anthony Marciano), se distingue tout particulièrement Orange Studio avec cinq premières de marché : Convoi exceptionnel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Bertrand Blier, La Lutte des classes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Michel Leclerc, Nicky Larson et le parfum de Cupidon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Lacheau, A cause des filles… ? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pascal Thomas et Comme un seul homme [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Éric Bellion. S’y s’ajoute notamment le film d’ouverture Qu’est-ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Philippe de Chauveron (dont le premier volet avait atomisé le box-office national en 2014 avec 12,3 millions d’entrées et enregistré 9,8 millions de spectateurs à l’international).

Trois premières de marché pour Playtime avec Celle que vous croyez [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juliette Binoche
fiche film
]
de Safy Nebbou (une projection sur invitations du titre qui présenté en séance de gala à Berlin), Exfiltrés [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Emmanuel Hamon et Qui a tué Lady Winsley ? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Hiner Saleem.

Le Pacte dévoilera en première de marché Deux fils [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Félix Moati qui bénéficie d’un buzz très favorable, Lune de miel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Elise Otzenberger et le documentaire Santiago Italia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nanni Moretti (découvert au festival de Turin).

Charades misera sur la comédie sociale Les Invisibles [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Liza Benguigui
fiche film
]
de Louis-Jean Petit qui vient de réussir un joli démarrage à 300 000 entrées en cinq jours dans les salles françaises, Les Crevettes paillettées de Cédric Le Gallo et Maxime Govare (article) et Une intime conviction [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Antoine Raimbault.

WTFilms projettera en première Damien veut changer le monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Xavier de Choudens , Meltem [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du cinéaste franco-grec Basile Doganis et Ma fille (Looking for Leila) de Naidra Ayadi.

The Bureau Sales proposera l’excellent Nos vies formidables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fabienne Godet
fiche film
]
de Fabienne Godet qui fera sa première internationale à Rotterdam.

Loco Films affiche de belles ambitions pour Les Drapeaux de papier [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du wunderkind Nathan Ambrosioni (19 ans), un film découvert à La Roche-sur-Yon.

Seront aussi de la partie au rayon des premières Elle Driver avec Dernier amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Benoît Jacquot (article), Bac Films avec Les Petits Flocons [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Joséphine de Meaux et Pyramide avec Un beau voyou [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lucas Bernard.

Gaumont dévoilera Le Mystère Henri Pick [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Rémi Bezançon et la comédie Chamboultout [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 d’Éric Lavaine.

Doc & Film International place de sérieux espoirs sur la première de marché de Tout ce qu’il me reste de ma révolution [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Judith Davis, distingué par le Valois du jury au festival d’Angoulême et lancera les préventes pour Des hommes, le prochain film (en tournage au printemps) de Lucas Belvaux qui aura Gérard Depardieu et Catherine Frot au casting.

StudioCanal misera sur Mon inconnue [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Hugo Gélin et sur Freak & Chic de Yann L’Hénoret.

Première de marché également pour UDI avec L’Autre Continent de Romain Cogitore.

Trois comédies seront montrées pour la première fois par TF1 Studio : Made in China de Julien Abraham, Ni une ni deux [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Anne Giafferi et Roxane de Mélanie Auffret.

Wide comptera sur le film de genre Versus [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de François Vallat et sur Mes Frères [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Bertrand Guerry, alors que Wide House projettera (sur invitations) le documentaire Debout [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Stéphane Haskell.

Les comédies seront aussi en vitrine pour Pathé International avec des premières pour Mon bébé [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Lisa Azuelos et pour Le Gendre de ma vie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de François Desagnat.

Trois premières de marché figurent au line-up de Other Angle Pictures avec All Inclusive [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fabien Onteniente, Walter de Varante Soudjian et L’Amour flou [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, prix du public à Angoulême.

Jour2Fête présentera le documentaire Les Petits Maîtres du grand hôtel (The Grand Hotel Ballet) de Jacques Deschamps, MPM Premium dévoilera Le Choc du futur de Marc Collin, Reel Suspects mise sur Amare amaro [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Julien Paolini et Futurikon organise la première de marché du film d’animation Minuscule 2 – Les mandibules du bout du monde [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo Thomas Szabo - Hélène Giraud (dévoilé au festival de Toronto). Enfin, la société belge Be For Films (filiale de Playtime) proposera une première de marché pour Une jeunesse dorée [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Eva Ionesco qui sort aujourd’hui dans les salles françaises et qui sera projeté à Rotterdam dans la section Voices.

Évidemment, tous les vendeurs français seront sur le pont, y compris Wild Bunch avec des premières de marché pour Yao [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Godeau, Rebelles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Allan Mauduit (article) et Raoul Taburin [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pierre Godeau, des nouveau titres comme C’est extra (Just Great) de Guillaume Nicloux (article), Au nom de la terre (In the Name of the Land) d’Edouard Bergeon (article) et Persona non grata de Roschdy Zem (article).

A noter également la présence de mk2 Films avec un trio choc de film qui seront prêts au printemps : Portrait de la jeune fille en feu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Céline Sciamma
fiche film
]
 de la Française Céline Sciamma, Sibyl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
de Justine Triet et la coproduction française Les Siffleurs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Corneliu Porumboiu
fiche film
]
 du Roumain Corneliu Porumboiu.

Enfin, Indie Sales, Celluloid Dreams, Alpha Violet, Stray Dogs, Coproduction Office, Les Films du Losange, Versatile, SBS, Alfama ou encore Totem Films seront aussi en action aux Rendez-Vous parisiens, un marché qui augure de très bonnes affaires pour un cinéma français toujours riche en qualité, en quantité et en diversité.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.