email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2019 EFM / Sundance 2019

Le Pacte mise sur Monos et Système K

par 

- Le film d'Alejandro Landes sera dévoilé à Park City avant de rallier le Panorama de la Berlinale où le documentaire de Renaud Barret fera sa première mondiale

Le Pacte mise sur Monos et Système K
Monos d'Alejandro Landes

La division ventes internationales de la société française Le Pacte, dirigée par Jean Labadie, va enchaîner le Sundance Film Festival (du 24 janvier au 3 février) et l’European Film Market du 69e Festival de Berlin (du 7 au 17 février) dans le sillage de Monos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Alejandro Landes qui fera sa première mondiale samedi à Park City avant d’être projeté au programme Panorama de la manifestation allemande. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs cannoise en 2011 avec son premier long de fiction Porfirio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le cinéaste colombo-équatorien a écrit avec Alexis Dos Santos un scénario centré sur une bande d’enfants soldats appartenant à un groupe de rebelles dénommé "l’Organisation" et occupant une ruine au sommet d’une montagne isolée où ils s’entraînent, surveillent une vache à lait et retiennent en otage une femme ingénieur américaine (Julianne Nicholson). Mais une attaque les force à abandonner leur base et le temps des jeux est terminé pour la jeune équipe hétéroclite… A noter que la musique a été composée par l’Anglaise Mica Levi (nominée à l’Oscar 2017 pour Jackie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et la direction de la photographie assurée par le Néerlandais Jasper Wolf. Produit par les Colombiens de Stela Cine, le long métrage a été coproduit par les Pays-Bas (Lemming Film), l’Argentine (Campo Cine), l’Allemagne (Pandora), le Danemark (SnowGlobe), la Suède (Film i Väst), l’Uruguay (Mutante Cine), la Suisse (Bord Cadre Films) et par EFD Colombia. 

Au Panorama de la Berlinale, Le Pacte disposera d’un second atout avec la première mondiale du documentaire Système K [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Renaud Barret. Co-réalisateur de Benda Bilili ! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
qui avait ouvert la Quinzaine des Réalisateurs cannoise en 2010, le cinéaste a de nouveau plongé au cœur de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo. Dans cette jungle urbaine de plus de 13 millions d’habitants, au milieu du chaos social et politique, émerge une éclectique et bouillonnante scène de "street art", utilisant des objets recyclés et ses propres corps pour exprimer la colère, mais aussi les rêves de changement. Et ce, malgré le harcèlement constant des autorités et la force des tabous d’une société traditionnelle… Découvert au stade de projet au Coproduction Village des Arcs Film Festival, ce documentaire a été produit par La Belle Kinoise et Les Films en Vrac.

A l’European Film Market, l’équipe des ventes Le Pacte pilotée par Camille Neel montrera aussi en première de marché le documentaire Phil Tippet : Mad Dreams and Monsters du duo français Gilles Penso - Alexandre Poncet, un portrait de l’artiste multifacettes américain, oscarisé pour les effets visuels de Star Wars : Le Retour du Jedi et de Jurassic Park, créateur notamment de créatures inoubliables comme Jabba le Hutt, et qui a travaillé également entre autres pour Paul Verhoeven et Joe Dante. La production a été pilotée par Frenetic Arts. 

Au marché berlinois, Le Pacte projettera également le documentaire Santiago Italia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nanni Moretti (découvert au festival de Turin), Deux fils [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Félix Moati qui bénéficie d’un buzz très favorable, Lune de miel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Elise Otzenberger, Continuer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joachim Lafosse
fiche film
]
de Joachim Lafosse et Un amour impossible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Catherine Corsini, et prévendra notamment Yves de Benoît Forgeart (en post-production - lire l’article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.