email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLIN 2019 EFM

Un candidat à l’Ours d’Or pour Pyramide International

par 

- Au line-up de la société française de ventes brille God Exists, Her Name is Petrunija de la Macédonienne Teona Strugar Mitevska qui sera dévoilé en compétition

Un candidat à l’Ours d’Or pour Pyramide International
God Exists, Her Name is Petrunija de Teona Strugar Mitevska

Quatre ans après Le Bouton de nacre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, la société française de ventes Pyramide International (dirigée par Eric Lagesse) comptera de nouveau un titre de son line-up en compétition officielle à la Berlinale (69e édition du 7 au 17 février) avec God Exists, Her Name is Petrunija [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teona Strugar Mitevska
fiche film
]
, le 5e long de la Macédonienne Teona Strugar Mitevska, dont les trois précédents films avaient été présentés dans la section Panorama de la manifestation allemande (Je suis de Titov Veles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teona Strugar Mitevska
fiche film
]
en 2007, The Woman Who Brushed Off Her Tears en 2012 et When the Day Had no Name [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teona Strugar Mitevska
fiche film
]
en 2017).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Écrit par la réalisatrice et Elma Tataragič, le scénario de ce candidat à l’Ours d’Or 2019 a pour cadre Stip, petite ville de Macédoine, tous les ans au mois de Janvier, le prêtre de la paroisse lance une croix de bois dans la rivière et des centaines d’hommes plongent pour l’attraper. Bonheur et prospérité sont assurés à celui qui y parvient. Ce jour-là, Petrunija (Zorica Nusheva) se jette à l’eau sur un coup de tête et s’empare de la croix avant tout le monde. Ses concurrents sont furieux qu’une femme ait osé participer à ce rituel. La guerre est déclarée mais Petrunija tient bon : elle a gagné sa croix, elle ne la rendra pas…

Le film qui sera dévoilé en projection officielle dimanche 10 févier a été produit par Labina Mitevska (qui est également au casting) pour la société macédonienne Sisters and Brothers Mitevski et coproduit par la Belgique (Entre Chien et Loup), la Slovénie (Vertigo), la Croatie (Spiritus Movens Production) et la France (Deuxième Ligne Films et EZ Films), avec le soutien notamment d’Eurimages.

A l’European Film Market, Pyramide International donnera aussi le top départ des ventes pour deux nouveaux titres, actuellement en post-production : L’Inspiratrice du Français Grégory Magne (lire l‘article - avec Emmanuelle Devos en tête d’affiche et un promoreel disponible) et le documentaire La Cordillère des songes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Patricio Guzmán qui est piloté par la société parisienne Atacama Productions (avec le Chili et la Suisse) et qui constitue le troisième volet d’une trilogie démarrée avec Nostalgie de la lumière (séance spéciale à Cannes en 2010) et poursuivie avec Le Bouton de nacre (Ours d’argent du meilleur scénario à Berlin en 2015). Arrive aussi au line-up Passion Simple de Danielle Arbid (dont le tournage vient de débuter avec Laetitia Dosch dans le rôle principal). 

A signaler enfin en projection de marché Un beau voyou [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lucas Bernard (avec Swann Arlaud et Charles Berling au casting), sans oublier, encore tenu secrètement en réserve, le titre en post-production Viendra le feu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Óliver Laxe
fiche film
]
 du cinéaste franco-espagnol Oliver Laxe.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.