email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLIN 2019 Forum

Critique : Homing

par 

- BERLIN 2019 : Le premier long-métrage en solo d'Helvécio Marins Jr. est un drame rural sur la cohabitation entre les cowboys et la nature de la pampa brésilienne

Critique : Homing

Après avoir co-réalisé avec Clarissa Campolina Girimunho [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, dévoilé à la Mostra de Venise, le Brésilien Helvécio Marins Jr. a dévoilé son premier long-métrage en solo dans la section Forum du 69e Festival de BerlinHoming [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 propose un périple dans le Brésil rural, guidé par un cowboy du XXIe siècle appelé Marcelo (Marcelo di Souza). Cette fiction semi-documentaire, interprétée par des acteurs non-professionnels qui jouent leur propres rôles dans les lieux où ils vivent vraiment (chez eux, dans leurs ranchs, aux rodéos) et d'autres lieux de leur commune natale d'Urucuia, s'avère une ode à la cohabitation de l'homme et la nature de cet endroit, notamment entre les fermiers et les terres qu'ils cultivent avec amour.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le réalisateur, lui-même né à Belo Horizonte, se lance seul dans le long-métrage avec un récit plein d'espoir sur la manière dont un de ces fermiers a pu surmonter un traumatisme. Une nuit, Marcelo est agressé par des inconnus qui finissent par lui voler son troupeau et ses chevaux. La violence de cette attaque à main armée, ainsi que la perte de ses cent bêtes, plongent le cowboy dans un grave état de dépression dont il va parvenir à se sortir grâce à l'aide de ses amis. La communauté des fermiers d'Urucuia va en effet l'engager à se lancer dans une autre activité où sa passion pour les animaux pourra s'exprimer d'une autre manière. Ainsi, dans des circonstances tragiques, Marcelo va laisser derrière lui ses années à faire le fermier pour devenir un présentateur professionnel de concours de rodéo.

La trame du film Homing suit ainsi le passage progressif de Marcelo du chagrin à la réalisation de son rêve, en d'autres termes à la réinvention d'une seconde vie qui lui permet de ne pas avoir à renoncer à son amour inconditionnel pour les animaux. Helvécio Marins Jr. met en scène, le jour, une vie tranquille, quasiment bucolique, dans la pampa brésilienne, qui fait contraste avec une série de chapitres violents réservés à la nuit. D'un côté, il y a l'épisode de l'agression de Marcelo et de l'autre, d'époustouflantes images documentaires montrant des bêtes sauvages résistant aux tentatives des cowboys de les dompter pendant les rodéos.

Homing a été produit par la société allemande Autentika Films avec les enseignes brésiliennes Muriaquitā Filmes et Videofilmes. Les ventes internationales du film ont été confiées à The Open Reel.

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.