email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLIN 2019 Forum

Critique : The Children of the Dead

par 

- BERLIN 2019 : Le gagnant du Prix FIPRESCI du Forum est une comédie muette musicale de série B, en Super-8, qui réfléchit sur le passé nazi de l'Autriche et la montée de la xénophobie actuelle

Critique : The Children of the Dead

La section Forum du 69e Festival de Berlin a accueilli l'avant-première mondiale du premier long-métrage des fondateurs de la compagnie new-yorkaise spécialisée dans la danse et le théâtre Nature Theatre of Oklahoma. Le premier film de l'Américaine Kelly Cooper et du Slovaque Pavol Liska, intitulé The Children of the Dead [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Kelly Copper et Pavol Liška
fiche film
]
, est une libre adaptation du texte du même nom par l'écrivaine, poète et dramaturge Elfriede Jelinek, un texte considéré par les auteurs du film comme une œuvre majeure de la littérature autrichienne.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le duo de néo-réalisateurs, scénaristes et chefs-opérateurs a créé un formidable film de science-fiction muet tourné en Super 8, qui a décroché le Prix FIPRESCI de la critique pour la section Forum à Berlin. Ce film, produit par l'Autrichien Ulrich Seidl (Safari [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
Sous-sols [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), commence dans une station thermale de la paisible région de la Styrie. Des dizaines de touristes s'installent à la pension Alpenrose dans l'idée de passer des vacances tranquilles en Autriche, sans avoir aucune idée de l'apocalypse zombie qu'ils vont devoir affronter.

Dans cet immense groupe de pèlerins envahisseurs se détachent Karin (Andrea Maier) et sa mère despotique (Freta Kostka). Après un dîner extravagant à chanter et déguster les plats traditionnels de la Styrie, les touristes sont renversés par un autobus. Karin meurt dans l'accident, mais elle va revenir dans le monde des vivants sous forme de zombie. Sa nouvelle apparence anti-naturelle va l'amener à vivre tout un tas d'aventures inimaginables, comme mettre en échec son double méchant grâce à l'art de la séduction, assister à une projection de films amateurs dans un cinéma hérité par la veuve d'un nazi, mener un apocalypse zombie imminente et, enfin, s'opposer à la tyrannie castratrice de sa mère. 

Les co-réalisateurs de The Children of the Dead film ont soumis leur troupe d'acteurs non-professionnels à un scénario absurde, marqué par un humour macabre et politiquement incorrect. Ce film est une excellente comédie noire musicale de série B qui invite à réfléchir sur le passé nazi de l'Autriche, ainsi que sur la montée de la xénophobie actuellement. 

The Children of the Dead a été produit en Autriche par Seidl Film Produktion. La distribution du film, nationale et internationale, a été confiée à Stadtkino Filmverleih.

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.